Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/12/2019 à 15h17 LVMH -0,65% 396,650€
  • MC - FR0000121014
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

LVMH : encore un effort ?

LVMH : encore un effort ?
LVMH : encore un effort ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tiffany qui a flambé de 31% sur les 130$ à Wall Street hier soir, veut prendre le temps d'étudier la proposition de rachat du groupe LVMH... Son conseil d'administration examine donc attentivement l'offre du leader mondial du luxe, mais l'Américain a précisé en parallèle qu'il n'y avait pas de discussions pour autant d'engagées entre les deux parties.
Côté brokers, Evercore est passé de 'performance en ligne' à 'surperformance' sur LVMH avec un cours cible ajusté en hausse de 360 à 450 euros. Le titre cote en légère baisse de 0,3% à 381,40 euros ce mardi en Bourse de Paris.

L'offre non contraignante serait chiffrée à 120$ par titre en cash, ce qui ferait ressortir une valorisation de 14,5 milliards de dollars. Le groupe américain conseille dans l'immédiat à ses actionnaires de ne prendre aucune décision concernant cette proposition dans l'attente de l'avis du 'board'. Tiffany pâtit actuellement de l'impact des droits de douane et de la guerre commerciale sino-américaine...

Tiffany publiera ses comptes du troisième trimestre fiscal le 27 novembre prochain. En août dernier, le groupe avait annoncé pour le second trimestre fiscal clos fin juillet un bénéfice net de 136 millions de dollars et 1,12$ par action, contre 145 millions de dollars et 1,17$ par titre un an plus tôt.
Ses revenus ont reculé à 1,05 milliard de dollars, contre 1,08 milliard un an auparavant. Le consensus de marché était logé quant à lui à 1,04$ de bénéfice par action pour 1,06 milliard de revenus.
Le groupe a maintenu ses prévisions pour l'exercice fiscal, tablant sur un profit en légère croissance de 1-4%, une progression 'basse' à un chiffre des revenus et une performance stable de l'activité à comparable. La guidance était ambitieuse, après un recul de 4% des ventes à comparable au second trimestre...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com