Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2019 à 14h07 Hermes International -1,83% 621,60€
  • RMS - FR0000052292
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Luxe : le secteur tente un rebond, malgré Hong Kong

Luxe : le secteur tente un rebond, malgré Hong Kong
Luxe : le secteur tente un rebond, malgré Hong Kong
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Si les valeurs du luxe ont été chahutées ces dernières séances, en lien principalement avec l'escalade des tensions à Hong Kong, elles s'offrent un léger répit en ce jeudi de l'Assomption. En hausse de 1%, Hermès International mène la danse, suivi par Kering qui s'adjuge 0,5% et LVMH qui rebondit timidement de 0,1%. Jour férié oblige, les volumes de transactions sont indigents, ce qui laisse à penser qu'il s'agit avant tout d'un rebond technique, d'autant que la situation à Hong Kong menace de dégénérer, alors que la Chine se fait menaçante, avec des forces militaires massées aux portes du territoire.

Cinq ans après la révolte des parapluies jaunes, une nouvelle crise a éclaté début juin avec le rejet populaire du projet de loi de l'exécutif local, qui prévoyait de faciliter les extraditions vers la Chine et donc, de détruire l'indépendance du système judiciaire en place. Près d'un million de manifestants, soit un habitant sur sept, est descendu dans la rue pour exprimer son mécontentement. Si le gouvernement a ensuite retiré ce projet de loi, la tension est restée vive, au point que des rassemblements pro-démocratie ont paralysé l'aéroport international de Hongkong en début de semaine.

La ville, qui constitue l'un des principaux débouchés dans le monde pour les produits de luxe, pèse lourd dans le chiffre d'affaires des géants français de la filière. Ces acteurs, qui étaient parmi les principaux gagnants de la revalorisation du CAC40 depuis le début de l'année, sont logiquement rattrapés par les inquiétudes hongkongaises, qui s'ajoutent à l'impact du ralentissement économique et des craintes liées à la guerre commerciale.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com