Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Richemont
  • CFR - CH0012731458
  • + Ajouter à : Mes Listes

Luxe : l'horlogerie suisse débloque

Luxe : l'horlogerie suisse débloque
Luxe : l'horlogerie suisse débloque
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Oddo refait le point sur l'horlogerie suisse en évoquant ce vendredi les cas de Richemont (Neutre) et de Swatch (Alléger). "L'appréciation du franc suisse fait mal aux horlogers, nous révisons nos attentes de ROP sur Richemont de 3% et de 26% sur Swatch pour l'année prochaine. Par conséquent nous passons d''Achat' à 'Alléger' pour Swatch avec un nouveau TP à 375 CHF et d''Achat à 'Neutre' pour Richemont avec un TP à 80 CHF, commente l'analyste.

Un mal pour un bien sur le long terme ?

"L'électrochoc risque d'accélérer le travail sur les coûts, de pousser à plus d'innovations pour justifier les augmentations de prix et d'offrir des opportunités d'investissement désormais moins chères à l'étranger" poursuit le broker qui y voit un catalyseur pour des opérations de 'M&A'...

Swatch à la peine

Rappelons que Swatch Group a fait état d'une chute de ses bénéfices trimestriels, plombé par les effets de change adverses. Sur les trois mois clos fin décembre, le groupe helvète a réalisé un bénéfice net de 1,42 milliard de francs suisses, en repli de 27%, pour des ventes brutes en hausse de 4,6% à 9,22 MdsF. Le consensus de place anticipait un résultat de 1,48 MdF pour des revenus de 9,05 MdsF.
"Après un fort mois de décembre 2014 en franc suisse, l'année 2015 a débuté de façon très prometteuse avec un solide mois de janvier, calculé en monnaies locales évidemment. La décision du 15 janvier 2015 de la Banque nationale suisse d'abandonner le cours plancher de l'euro mis en place il y a trois ans et d'introduire des taux d'intérêt encore plus pénalisants sur les comptes courants, a d'ores et déjà pénalisé 2015 au niveau des taux de change ; en l'espace d'une journée, le franc suisse est monté en flèche pour atteindre, voire dépasser la parité avec l'euro", a expliqué la firme qui avait une des premières à dénoncer la démarche brutale de la BNS.

Richemont en retard

Le groupe de luxe genevois Richemont a réalisé un chiffre d'affaires de 3,05 milliards d'euros au cours du troisième trimestre de son exercice 2014/2015, soit la période d'octobre à décembre. La croissance est ressortie à 4% en glissement annuel, mais elle a été nulle sur une base de change constante. Le consensus AWP misait sur 3,105 MdsE, tandis que Bloomberg anticipait une croissance de 1,5% sur une base de change constante. Le groupe a souffert en Asie, l'un de ses marchés de prédilection, notamment à cause des événements de Hong Kong. Par divisions et sur une base de change identique, les montres ont reculé de -4% et la joaillerie de -1%. Les autres activités permettent d'équilibrer le bilan en affichant 7% de hausse. Sur neuf mois, la croissance se limite à 2% en données constantes, et à 3% en données publiées.

©2015-2020,