Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/07/2020 à 17h36 Kering (ex-PPR) -0,67% 481,000€
  • KER - FR0000121485
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Luxe : c'est grave docteur ?

Luxe : c'est grave docteur ?
Luxe : c'est grave docteur ?
Crédit photo © Gucci

(Boursier.com) — Dans un marché fortement baissier qui chute de plus de 4% sur le CAC40, les valeurs du luxe perdent beaucoup de terrain à l'image de LVMH (-4%) ou de Kering (-4,6%). L'inquiétude autour de la propagation de l'épidémie de coronavirus en Italie, mais aussi en Corée du Sud, fait plier les secteurs les plus vulnérables comme le transport, le tourisme ou encore le luxe. Parmi les dernières notes de brokers, AlphaValue reste malgré tout à "accumuler", mais avec un objectif de cours ramené de 445 à 427 euros.
A l''achat' sur le propriétaire de Gucci, Kering, Jefferies affirme de son côté que l'évaluation de l'effet de l'épidémie sur les revenus des marques de luxe reste un "territoire inexploré", mais il est probable qu'il soit plus important que prévu... Même les groupes les "mieux équipés" risquent d'en souffrir, selon le broker, qui a réduit sa cible sur Kering de 680 à 666 euros.

Goldman Sachs, pour sa part, s'attend à ce que la dynamique du secteur du luxe s'arrête cette année en raison de l'épidémie de coronavirus, et voit même un risque de contraction si une reprise ne se produit pas au cours du deuxième semestre... Toutefois, Goldman considère que l'impact négatif sur la demande est "temporaire", et que les marques devraient récupérer les ventes perdues "en fonction de la force de la marque, de la catégorie de produit et de la durée de la perturbation".
Pour l'ensemble du secteur, la banque prévoit désormais une croissance moyenne nulle à taux de change constant pour l'année 2020 (contre +5% auparavant), avant une éventuelle reprise en 2021. Le courtier, 'acheteur' de LVMH et Kering, a toutefois respectivement ajusté son objectif de 448 à 444 euros et de de 608 à 613 euros.

A noter que du côté d'Hermes International, qui recule de 3% à 673 euros, Invest Securities est repassé de 'neutre' à 'vendre' en visant un cours de 590 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !