Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Lufthansa
  • DE0008232125
  • + Ajouter à : Mes Listes

Lufthansa va réduire davantage sa flotte et supprimer plus d'emplois

Lufthansa va réduire davantage sa flotte et supprimer plus d'emplois
Lufthansa va réduire davantage sa flotte et supprimer plus d'emplois
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Comme redouté, la Lufthansa va davantage tailler dans ses coûts. La compagnie nationale allemande indique que son directoire a approuvé aujourd'hui le troisième paquet du programme de restructuration "ReNew" à l'échelle du groupe et en a informé le conseil de surveillance. Des décisions prises à la lumière de perspectives du trafic aérien international qui se sont considérablement détériorées ces dernières semaines. Avec la fin de la saison des voyages d'été, les chiffres du trafic et des réservations sont à nouveau en baisse, après que de légers signes de reprise eurent encore été constatés en juillet et août.

Dans des conditions, le management table désormais sur des capacités comprises entre 20 et 30% de leur niveau de l'an dernier au quatrième trimestre, et non plus 50% comme espéré précédemment. La planification de la flotte à moyen terme sera ajustée mais la direction prévoit actuellement une réduction permanente de 150 appareils à l'échelle du groupe d'ici le milieu de la décennie. En plus des changements déjà évoqués, le groupe a décidé de retirer de sa flotte ses 8 A380 et ses 10 A340-600 restants. Ces appareils ne seront remis en service qu'en cas de reprise du marché d'une rapidité inattendue. En outre, les sept derniers A340-600 restants seront définitivement mis hors service. Ces décisions entraîneront une dépréciation supplémentaire pouvant atteindre 1,1 milliard d'euros.

Ces mesures vont contraindre la société à supprimer davantage d'emplois. Alors que la Lufthansa misait jusqu'ici sur l'élimination de 22.000 postes à temps plein, elle devra éliminer davantage d'emplois. "La modification des niveaux de personnel permanent au sein des opérations aériennes sera encore ajustée en fonction de l'évolution du marché", souligne l'entreprise. Ces dispositions doivent permettre à la Lufthansa de réduire sa consommation de liquidités d'environ 500 ME par mois actuellement à une moyenne de 400 ME par mois à l'hiver 2020-2021. L'objectif précédemment communiqué par le groupe de revenir à des flux de trésorerie d'exploitation positifs en 2021 est renforcé.

©2020,