Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Lufthansa
  • DE0008232125
  • + Ajouter à : Mes Listes

Lufthansa : 'un état d'urgence sans précédent'

Lufthansa : 'un état d'urgence sans précédent'
Lufthansa : 'un état d'urgence sans précédent'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lufthansa dévoile des résultats annuels 2019 marqués par une nette baisse de son profit net et souligne ne pas pouvoir fournir de prévisions pour 2020 compte tenu de la pandémie actuelle de coronavirus et de son impact sur le voyage aérien. La compagnie allemande a vu son résultat net fondre de 44% l'an passé à 1,2 milliard d'euros pour des revenus en hausse de 2,5% à 36,4 MdsE. Comme déjà annoncé, l'Ebit ajusté est ressorti à 2 MdsE, en ligne avec les prévisions du management. La recette unitaire, ajustée des changes, a diminué de 2,5%, notamment en raison de surcapacités sur les marchés intérieurs du groupe. Dans le même temps, les coûts unitaires, corrigés des effets du carburant et des taux de change, ont été réduits de 1,5%, en baisse pour la quatrième année consécutive.

Carsten Spohr, président du conseil d'administration de la Lufthansa affirme : "la propagation du coronavirus a placé l'ensemble de l'économie mondiale et notre entreprise dans un état d'urgence sans précédent. À l'heure actuelle, personne ne peut en prévoir les conséquences. Nous devons faire face à cette situation extraordinaire par des mesures drastiques et parfois douloureuses. Dans le même temps, nous devons être à la hauteur de la responsabilité particulière qui incombe aux compagnies aériennes dans leur pays d'origine. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour ramener le plus grand nombre possible de passagers sur les vols de rapatriement. En outre, nous faisons tout notre possible pour éviter que les chaînes d'approvisionnement de plusieurs milliers d'entreprises ne s'effondrent en mobilisant des capacités supplémentaires pour le transport de fret aérien. Plus cette crise se prolonge, plus il est probable que l'avenir de l'aviation ne puisse être garanti sans aide d'État".

Conséquence de la chute de la demande et des restrictions de voyages imposées dans de nombreux pays, la firme va clouer au sol environ 700 de ses 763 avions. Le management a également décidé de suspendre le versement de dividende afin de préserver sa trésorerie, qui atteint à l'heure actuelle 4,3 MdsE (le groupe dispose également de 800 ME de lignes de crédit non utilisées). "Le groupe Lufthansa est financièrement bien équipé pour faire face à une situation de crise extraordinaire comme celle que nous traversons actuellement", a tenté de rassurer Ulrik Svensson, directeur financier du transproteur.

©2020,