Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Lufthansa
  • DE0008232125
  • + Ajouter à : Mes Listes

Lufthansa : Berlin devrait détenir 20% du capital à l'issue du plan de soutien

Lufthansa : Berlin devrait détenir 20% du capital à l'issue du plan de soutien
Lufthansa : Berlin devrait détenir 20% du capital à l'issue du plan de soutien
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Etat allemand devrait bientôt être le premier actionnaire de la Lufthansa. La compagnie nationale a confirmé ce matin être en discussions avancées avec le fonds de stabilisation économique du gouvernement au sujet d'un plan de sauvetage allant jusqu'à neuf milliards d'euros, dont un prêt de 3 MdsE. Berlin, qui devrait disposer de 20% du tour de table du transporteur après une augmentation de capital, occupera deux sièges au sein du conseil de surveillance mais n'exercera ses droits de vote que dans des cas exceptionnels.

Le gouvernement recevrait également une obligation convertible équivalente à 5% supplémentaires, plus une action, du capital de la société. En vertu du droit allemand, une participation de 25% plus une action permettrait à l'État de bloquer les motions lors des assemblées générales annuelles, ce qui lui donnerait par exemple un droit de veto sur les tentatives d'OPA hostiles.

Lufthansa a précisé qu'elle s'attendait à ce que les conditions de l'accord incluent la renonciation aux futurs paiements de dividendes et des limites sur la rémunération des cadres. "Une décision peut être attendue prochainement", a déclaré Angela Merkel mercredi soir à Berlin, ajoutant que des "discussions intensives" étaient en cours avec la société et la Commission européenne, qui devrait approuver tout accord.

Le management de la Lufthansa fait pression sur le gouvernement depuis de longues semaines pour obtenir ce plan de soutien alors que le transporteur brûle 800 millions d'euros chaque mois après que le coronavirus ait cloué au sol la majeure partie de sa flotte.

©2020,