Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 16/06/2021 à 17h35 LNA Santé -1,31% 52,800€

LNA Santé : sans surprise ?

LNA Santé : sans surprise ?
LNA Santé : sans surprise ?
Crédit photo © LNA Santé

(Boursier.com) — LNA Santé recule légèrement de 0,2% à 45,70 euros ce jeudi, alors que le chiffre d'affaires total de l'exercice 2020 s'est établi à 573,9 millions d'euros, en progression de +8,7%. L'activité Exploitation s'élève à 521,5 ME en progression de +10,3% sur l'exercice, confirmant une croissance organique robuste de +2,6%, et une croissance externe soutenue de +7,7%. Après un point bas d'activité sur le 2è trimestre 2020 à +0,7%, la croissance organique a accéléré au cours du 2nd semestre pour atteindre +3,4% sur le 4è trimestre, preuve de la bonne résilience des métiers.
L'Ebitda de l'activité Exploitation, s'élève à 116,5 ME, en progression de +4,5%. La marge d'Ebitda marque un repli de -124 points de base à 22,3% du chiffre d'affaires. Ces variations intègrent en 2020 l'impact défavorable des pertes d'activité partiellement garanties par l'Etat.

Le résultat opérationnel courant d'exploitation s'établit à 51,4 ME, en retrait de -4,2%. La marge opérationnelle courante de l'Exploitation se contracte de 1,5 point, à un niveau solide de 9,9%. Ajustée des pertes d'activité, la marge ressort en hausse de +107 points de base à 12,4%.
Sous l'effet des coûts non récurrents liés à la crise sanitaire pour -7,3 ME (primes exceptionnelles versées aux salariés, renforts de soignants, surcoût des équipements de protection et autres consommables), le résultat opérationnel d'exploitation se contracte de -32% pour atteindre 37,9 ME.
Le résultat financier est maîtrisé à -18,4 ME en 2020 (-18,1 ME en 2019), soit une variation de +2,1%.

Dans un environnement dégradé par la pandémie de COVID-19, qui a pesé sur l'activité et les charges de l'année, le résultat net part du groupe s'établit à 7,8 ME, en recul de -13 ME sur un an. La marge nette représente 1,4% du chiffre d'affaires, à comparer à une marge nette de 3,9% l'an passé

Structure financière flexible

Les cash-flows libres (représentant les flux d'activité nets des investissements non liés au développement et du coût financier payé) s'établissent à 62,8 ME fin 2020, en hausse de +87% sur un an et de +19% après neutralisation des mouvements exceptionnels du BFR et des autres flux non récurrents en 2020 (surcoûts COVID-19).

Au 31 décembre 2020, hors comptabilisation des obligations locatives au sens de la norme IFRS 16, la dette financière nette s'établit à 358,6 ME. Sous l'effet de l'acquisition du groupe Clinique Développement, l'endettement net marque une hausse de 151,6 ME.

Le Levier d'Exploitation évolue ainsi de 1,20 à 2,48, et demeure nettement en dessous du covenant fixé à 4,25 sur la durée du crédit syndiqué. Hors acquisition de Clinique Développement, le Levier se serait établi en repli à moins de 1. Le gearing d'exploitation post acquisition représente moins de 50% des fonds propres pour une autorisation donnée de 125%.
La situation de trésorerie nette disponible à la clôture représente un niveau confortable de 120,9 ME.

Dividende annoncé

En adéquation avec une politique de distribution qui se veut graduelle et cohérente avec la génération du résultat, le versement d'un dividende de 0,20 euro par action sera proposé à la prochaine Assemblée Générale des actionnaires, le 23 juin 2021.
Ce coupon représente un taux de distribution de 25%, les trois-quarts des résultats se trouvant ainsi réinvestis au service des projets de structuration du Groupe et de développement de ses activités.

LNA Santé se dit désormais en ordre de marche pour délivrer en 2021 une croissance de son activité de +20% à 625 ME, accompagné d'un rebond significatif de ses performances opérationnelles.

Portzamparc parle d'une publication "conforme à ses attentes avec un scénario maintenu dans l'attente de la web conférence de cet après-midi" ... "La crise sanitaire devrait être source d'opportunités en M&A. Avec probablement plus de latitudes au niveau de sa dette sur les prochains mois, le groupe devrait à nouveau se montrer actif sur 2021" poursuit l'analyste qui vise un cours de 57 euros en restant à l'achat sur le dossier.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !