Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 Linedata Services +0,74% 27,400€

Linedata : message reçu

Linedata : message reçu
Linedata : message reçu
Crédit photo © Linedata

(Boursier.com) — L 'éditeur de solutions pour les professionnels de l'asset management Linedata monte de 0,7% ce jeudi à 26,20 euros, alors que le groupe a affiché au premier semestre un EBITDA de 18,4 ME, en recul de 14,6% par rapport au 1er semestre 2019. La baisse de 3,1 ME de cet indicateur s'explique, d'une part, par la contraction du chiffre d'affaires semestriel (-7,4% à 78,5 ME) et d'autre part, par la volonté de Linedata de conserver ses talents et d'accélérer les grands chantiers de transformation des offres du groupe.
C'est ainsi que de nombreuses ressources de consulting et d'études ont pu être réaffectées à des projets R&D stratégiques pour l'avenir. Ce chiffre intègre également pour 1 ME de frais de restructuration. La marge d'EBITDA se situe à 23,4% en baisse limitée de 2 points par rapport au 1er semestre 2019.

Le segment Asset Management affiche un taux de marge quasi-stable proche de 25% malgré la diminution du chiffre d'affaires. Cette bonne performance s'explique par la proportion de revenu récurrent dans son business model qui contribue plus fortement à la profitabilité. A contrario la marge d'Ebitda de l'activité Lending & Leasing, avec un chiffre d'affaires en retrait de 17,7%, ressort en baisse d'environ 6 points.

Le résultat opérationnel atteint 9,8 ME, en retrait plus sensible de 26,4%, en raison d'un effet de base 2019 portant sur des reprises de provisions. Le résultat net du 1er semestre 2020 s'établit à 7,6 ME, soit un taux de marge nette de 9,7% stable par rapport à celui du 1er semestre 2019.

Linedata anticipe une meilleure tendance pour son chiffre d'affaires du deuxième semestre et une amélioration de sa marge opérationnelle... Portzamparc souligne que la bonne résistance de la rentabilité devrait profiter au S2 d'une activité mieux orientée et des restructurations entreprises au S1. La faible valorisation du dossier, la génération de cash et l'aspect spéculatif poussent l'analyste à rester à l'achat sur le titre en visant un cours de 32 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !