Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/12/2019 à 17h35 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) +1,20% 177,300€
  • ADP - FR0010340141
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Les privatisations d'ADP et d'Engie restent une "nécessité absolue", selon Bruno Le Maire

Les privatisations d'ADP et d'Engie restent une "nécessité absolue", selon Bruno Le Maire
Les privatisations d'ADP et d'Engie restent une 'nécessité absolue', selon Bruno Le Maire
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Groupe ADP grimpe de 1,6% en fin de journée ce mardi à 163,6 euros, tandis que le titre Engie s'accorde 0,3% à près de 14 euros. Les deux valeurs réagissent aux derniers commentaires de Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie et des Finances. Selon lui, la privatisation d'Aéroports de Paris, celle de la Française des jeux, ainsi que la diminution de la participation de l'Etat dans Engie, seraient tout simplement "une nécessité absolue". "Je maintiens que les privatisations d'ADP, d'Engie, de la Française des jeux, que ces cessions d'actifs dans des activités qui peuvent parfaitement être traitées par des acteurs privés de manière encadrée et régulée, c'est une nécessité absolue", a résumé Bruno Le Maire, rappelant par ailleurs l'importance du financement du fonds d'innovation de 10 milliards d'euros, qui permettra d'investir dans l'intelligence artificielle et dans les technologies nouvelles.

"Au XXIe siècle, il y aura des vainqueurs et il y aura des vaincus (...) Dans le camp des vainqueurs vous aurez les nations qui auront investi pour l'innovation - qui auront la maîtrise de l'intelligence artificielle, les logiciels, des algorithmes, les données - et vous aurez des nations qui auront baissé les bras parce qu'elles auraient continué à gérer des rentes plutôt que d'investir dans la vie du pays", a également lancé Bruno Le Maire au Sénat, selon des commentaires repris notamment par Reuters... Le Sénat a adopté en première lecture une version modifiée du projet de loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) visant à soutenir la croissance des entreprises, et incluant un programme retoqué de privatisations. Le Sénat a supprimé les articles concernant les privatisations d'ADP et de la FDJ.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com