Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h10 Bassac (ex Les Nouveaux Constructeurs) -2,00% 48,900€
  • BASS - FR0004023208
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Les Nouveaux Constructeurs : le résultat net part du groupe croît de 19% en 2018

Les Nouveaux Constructeurs : le résultat net part du groupe croît de 19% en 2018
Les Nouveaux Constructeurs : le résultat net part du groupe croît de 19% en 2018

(Boursier.com) — Au cours de l'exercice 2018, le chiffre d'affaires consolidé de Les Nouveaux Constructeurs s'établit à 841,7 millions d'euros, globalement au même niveau que le chiffre d'affaires 2017 retraité. Il est rappelé qu'en raison de l'introduction d'IFRS 15 au 1er janvier 2018, les chiffres publiés en 2017 ont été retraités afin d'être présentés sur une base comparable.

20 mois d'activité

Le montant total des réservations s'élève à 1,075 milliard d'euros ttc en 2018, en progression de +2% par rapport à 2017. Au cours de l'exercice, les réservations résidentielles ont porté sur 4.229 logements (4.019 en 2017) soit +5% en volume.
Au 31 décembre 2018, le carnet de commandes s'élève à 1,388 MdE, en hausse de +15% par rapport au 31 décembre 2017. Sur la base du chiffre d'affaires consolidé des 12 derniers mois, le carnet de commandes représente 20 mois d'activité, indicateur stable par rapport à son niveau de fin 2017.

Entre les deux exercices, la marge brute consolidée progresse de +6,4 ME, soit +3%, passant de 222,4 ME en 2017 à 228,8 ME en 2018. A chiffre d'affaires stable, cette hausse de la marge brute entre les deux exercices est due à l'augmentation du taux moyen de marge brute passé de 26,4% à 27,2% du chiffre d'affaires. Cette amélioration du taux moyen de marge brute en 2018 résulte principalement de la plus forte pondération de l'activité de promotion en Allemagne dans le chiffre d'affaires consolidé.

11,7% de marge nette

Le résultat opérationnel courant (ROC) s'inscrit à 154,7 ME en 2018, (142,7 ME en 2017), soit une progression de 12 ME essentiellement permise par la bonne performance de la promotion en Allemagne. La marge opérationnelle courante moyenne progresse, s'inscrivant à 18,4% du chiffre d'affaires en 2018 (16,9% en 2017).

Le résultat financier s'inscrit à -5,9 ME en 2018 (-6,5 ME en 2017). Le coût de l'endettement net est de 2,6 ME en 2018 (2,8 ME en 2017). En 2018, le coût moyen de la dette financière s'élève à 3,4% (4% en 2017).

Le résultat net part du groupe en 2018 est un profit de 98,6 ME, soit une marge nette de 11,7% du chiffre d'affaires (83,2 ME en 2017), en hausse de +15,4 ME (+19%) entre les deux exercices.

Structure du bilan

Les actifs non courants consolidés s'élèvent à 184,9 ME au 31 décembre 2018, en hausse de 128,3 ME par rapport à leur niveau de début d'année. Cette progression représente essentiellement la quote-part d'investissement réalisé par Les Nouveaux Constructeurs pour l'acquisition de Marignan.

Au 31 décembre 2018, le besoin en fonds de roulement (BFR) s'élevait à 537 ME, en hausse de +70,2 ME par rapport à fin 2017, principalement du fait d'une hausse des stocks en France et en Espagne. Cette hausse de 15% est corrélée à la croissance du carnet de commandes.

Dividende

Le Directoire proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires, qui se tiendra vendredi 17 mai, la distribution d'un dividende de 2,5 euros par action.

Perspectives

Grâce à son carnet de commandes étoffé, Les Nouveaux Constructeurs dispose d'une bonne visibilité pour les trimestres à venir, dans un contexte de marché où les rythmes commerciaux sont en ralentissement et les coûts de construction en progression sensible. En France, marché stratégique où se concentre près de 80% du portefeuille foncier du groupe, Les Nouveaux Constructeurs entend poursuivre son développement commercial en restant vigilant sur l'adéquation de ses produits à la demande.

Dans un contexte de marché toujours soutenu par des taux d'intérêt bas, Les Nouveaux Constructeurs maintient des niveaux d'activité commerciale, de chiffres d'affaires et de rentabilité opérationnelle élevés. Bien qu'impactés par la récente hausse des fonciers et des coûts de construction, nous conservons une visibilité satisfaisante pour 2019 grâce à un carnet de commandes en progression de 15% au cours de l'exercice écoulé. L'investissement significatif que nous avons réalisé dans la société Marignan en 2018 traduit notre confiance dans les fondamentaux du marché français du logement neuf et dans notre capacité à continuer à satisfaire la demande de nos clients, commente Moïse Mitterrand, Président du Directoire.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !