Cotation du 14/01/2022 à 23h20 Alphabet Class A +0,64% 2 789,61$
  • GOOGL - US02079K3059
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Les "GAFAM" corrigent, revers judiciaires pour Google et Apple

Les "GAFAM" corrigent, revers judiciaires pour Google et Apple
Les 'GAFAM' corrigent, revers judiciaires pour Google et Apple
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les géants d'internet ont subi des prises de bénéfices mercredi à Wall Street, pesant sur les indices boursiers américains qui ont reculé en réaction a l'accélération de l'inflation en octobre aux Etats-Unis, à 6,2% sur un an, la plus forte progression depuis 1990 !

Apple (-1,9%) et Alphabet (-2%) ont été parmi les valeurs les plus affectées, notamment en raison de démêlés judiciaires. Une juge fédérale américaine a rejeté mardi soir la demande d'Apple de suspendre la décision rendue dans le procès l'opposant à Epic Games, l'éditeur de "Fortnite". Apple avait demandé un délai pour modifier son App Store pour permettre aux développeurs de proposer un autre moyen de paiement que celui de l'App Store pour leurs applications. La juge a donc estimé que l'App Store devait être modifié sans délai.

Quant à Alphabet, il a été plombé par le rejet par le Tribunal de l'Union européenne du recours de sa filiale Google, contre une amende de 2,42 milliards d'euros infligée en 2017 à Google Shopping par le gendarme européen de la concurrence. Ce dossier est le premier des trois procédures visant le géant américain des services en ligne menées par la commissaire européenne en charge de la Concurrence, Margrethe Vestager. Les trois procédures ont valu à Google un total de 8,25 MdsE d'amendes au cours des dix dernières années. Margrethe Vestager a aussi pris pour cible Amazon, Apple et Facebook, des enquêtes qui sont toujours en cours.

Les autres "GAFAM" n'en menaient pas large non plus mercredi à Wall Street : Meta Platforms (l'ex-Facebook) a cédé 2,3%, Amazon a reculé de 2,6% et Microsoft a fléchi de 1,5%. Les indices sectoriels du S&P 500 des technologiques (-1,7%) et des services de communication (-1,2%) ont affiché les plus forts reculs du jour après l'énergie (-3%), qui a pâti de la baisse des cours du pétrole.

La perspective de taux d'intérêts plus élevés pénalise particulièrement les valeurs technologiques en Bourse, celles-ci étant valorisées selon la méthode de l'actualisation des flux de trésorerie (DCF) qui dépend entre autres des niveaux des taux.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Alphabet Class A

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités