»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2019 à 23h20 Apple -1,49% 202,590$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Les annonces d'Apple: protection des données, fin d'iTunes...

Les annonces d'Apple: protection des données, fin d'iTunes...
Les annonces d'Apple: protection des données, fin d'iTunes...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple a entamé lundi sa traditionnelle conférence annuelle pour les développeurs d'applications. L'occasion pour la firme à la pomme de faire une série d'annonces de nouveaux services, mais aussi cette année, de mettre l'accent sur la protection des données des internautes.

Limiter la localisation des utilisateurs

Apple a ainsi lancé lundi "Sign In With Apple", sa propre fonction d'identification en ligne, rivale de celles de Facebook et Google. Via cette fonction, le groupe va notamment renforcer les contrôles sur le suivi de la localisation de ses utilisateurs, qui ne sera pas transmise lorsqu'ils s'identifient sur des applications tierces.

Le groupe californien explique aussi avoir créé un système permettant aux utilisateurs de générer une adresse de messagerie électronique aléatoire et unique pour chaque application afin que les utilisateurs n'aient pas à révéler leur véritable adresse.

iTunes disparaît, remplacé par trois applis ciblées

Comme des rumeurs le laissaient entendre ces derniers jours, Apple a confirmé la disparition de l'application iTunes, son service de téléchargement musical, créé en 2001 par Steve Jobs pour transférer des fichiers sur un iPod. Cependant l'essor du streaming depuis quelques années a rendu iTunes moins pertinent.

Le groupe de Cupertino va donc le remplacer par trois applications indépendantes dédiées respectivement à la musique (Apple Music), à la vidéo (Apple TV) et aux podcasts (Apple Podcasts).

Par ailleurs, Apple a présenté une nouvelle version de son ordinateur de bureau Mac Pro, qui sera vendue 6.000 dollars l'unité (5.330 euros environ).

Apple et les Gafa sous l'oeil des autorités antitrust américaines

A Wall Street, l'action Apple a reculé lundi de 1%, réagissant à des informations selon lesquelles les autorités de la concurrence et la justice américaines pourraient ouvrir une enquête antitrust contre le groupe, ainsi que les autres Gafa, Google (Alphabet), Facebook et Amazon.

En mai, la Cour suprême des Etats-Unis a autorisé l'examen par la justice américaine d'une plainte de consommateurs accusant Apple de monopole sur le marché des applications pour iPhone lui permettant de pratiquer des prix excessifs. Son rival Spotify Technology a de son côté aussi déposé une plainte contre Apple auprès des autorités européennes de la concurrence.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com