Cotation du 25/05/2022 à 17h35 Legrand +1,83% 80,340€

Legrand : le marché est gourmand

Legrand : le marché est gourmand
Legrand : le marché est gourmand
Crédit photo © Legrand

(Boursier.com) — Legrand , qui restait sur trois séances de progression, abandonne près de 2% à 96 euros malgré le relèvement de sa guidance annuelle. Le groupe industriel table désormais sur une croissance organique comprise entre +11% et +13% en 2021, contre au moins +10% précédemment et sur une marge opérationnelle ajustée comprise entre 20% et 20,5% (y compris acquisitions consolidées en 2021), contre de l'ordre de 20% précédemment.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la firme a dégagé un résultat opérationnel ajusté de 1,107 MdE, en hausse de 31,5%, pour un chiffre d'affaires en hausse de 15% à 5,169 MdsE (+16% en organique). A 859 ME, le cash-flow libre normalisé s'établit à 16,6% des ventes, soit une croissance de 11,1%.

Lors de la conférence téléphonique suivant la publication de ces résultats, Benoit Coquart a indiqué que les pénuries de matériaux comme les semi-conducteurs et les dérivés du plastique, et l'inflation à deux chiffres devraient s'aggraver ce trimestre. Le DG de Legrand a précisé que l'inflation des matières premières et des composants a atteint près de +10% sur les 9 premiers mois de l'exercice (dont près de +15% au 3e trimestre). Legrand a perdu des dizaines de millions d'euros de revenus en raison de problèmes de logistique, mais n'a pas eu à fermer de lignes de production, a également souligné le dirigeant.

Jefferies ('conserver') estime que la publication est mitigée, avec un bénéfice légèrement supérieur mais un flux de trésorerie disponible insuffisant. Les investisseurs s'attendaient à une meilleure croissance organique compte tenu des résultats récents des pairs comme Schneider Electric.

RBC ('performance sectorielle') estime que les résultats sont solides, bien que "moins spectaculaires" que ceux du premier semestre. Le consensus se situe dans le haut de la fourchette des prévisions et on peut s'attendre à des changements limités après cette 'mise à jour', selon le courtier.

Oddo BHF, à 'surperformer' sur le titre avec 109 euros dans le viseur, prévoit une meilleure reprise qu'anticipé dans ce début de cycle haussier, soutenue par les plans de relance et la montée en puissance de Legrand sur ces nouveaux marchés (datacenters, efficacité énergétique, produits connectés). Avec une marge d'EBIT déjà au-dessus de l'objectif de moyen terme (20%), le groupe va pouvoir se donner les moyens de capturer cette croissance à venir.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Legrand

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités