Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/10/2020 à 09h04 Le Tanneur -11,76% 2,400€
  • ALTAN - FR0000075673
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Le Tanneur & Cie : les charges plombent les comptes semestriels

Le Tanneur & Cie : les charges plombent les comptes semestriels
Logo Le Tanneur

(Boursier.com) — Au 30 juin 2006, Le Tanneur & Cie tourne définitivement la page industrielle de son activité Marques Propres.

L'incidence des charges non récurrentes pour procéder aux ultimes ajustements stratégiques, de l'ordre de Millions d'euros, amène le résultat net à -1,3 Million d'euros.

Le plan d'action initié en 2004 vise à la constitution d'un groupe basé sur 2 métiers complémentaires :

- Fabrication pour maisons de luxe

- Création et distribution de gammes de maroquinerie et d'accessoires de mode sous les marques Le Tanneur et SOCO.

La fabrication pour maisons de luxe

Du fait d'un fort renouvellement des gammes de produits des donneurs d'ordre, cette activité a vu sa contribution se réduire au cours du semestre bien que la charge de travail ait été maintenue en volume.

Les marques propres

La volonté de changer de modèle économique afin de devenir un pur opérateur marketing et distribution dans un marché de plus en plus global a été au centre des actions de réorganisation en profondeur engagées par Le Tanneur & Cie au cours du 1er semestre 2006. Ces mesures fortes ont eu une incidence, non récurrente, sur le résultat opérationnel courant de -1,95 ME :

- Réduction des effectifs centraux de 25% -1,31 ME

- Arrêt définitif de l'activité de production pour les marques propres : perte de l'usine roumaine et dépréciation du stock résiduel matières -0,23 ME

- Perte opérationnelle liée au magasin de la rue Saint Benoît et aux derniers stocks obsolescents de la marque UPLA cédés fin juin -0,21 ME

- Démarrage d'activité de la filiale japonaise créée en début d'année -0,20 ME

En raison des charges non récurrentes évoquées précédemment, le résultat opérationnel courant s'élève à -1,3 ME contre -0,05 ME au 1er semestre 2005.

Les autres produits et charges opérationnels à +0,13 ME correspondent principalement à la plus-value de cession du magasin UPLA de la rue Saint Benoît à Paris.

Le résultat financier à - 0,13 ME a peu varié.

Le résultat net part du Groupe ressort à -1,33 ME contre -0,19 ME au 1er semestre 2005.

Les capitaux propres se chiffrent à 6,15 ME (soit 4,42 Euros par action) contre 7,62 ME à fin décembre 2005.

Perspectives

A la fin de l'année 2006 et en ligne avec les objectifs fixés, le réseau de magasin à l'enseigne L E T A N N E U R se composera de 28 points de vente grâce à l'ouverture d'un magasin succursale en région parisienne et de trois partenaires affiliés à Bourges, Saint Etienne et Chambéry. Les magasins du réseau continuent d'afficher des scores de progression à deux chiffres prometteurs qui se sont encore améliorés au cours de l'été.

Le Groupe attend une progression très significative des facturations au Japon sur le second semestre et le problème de la rentabilité de la filiale roumaine a été résolu au cours du second trimestre.

En raison d'un renouvellement de modèles toujours important au second semestre, la baisse de contribution de l'activité pour maisons de luxe devrait persister pendant quelques mois.

Compte tenu du poids de l'activité de fin d'année, le Groupe préfère rester prudent concernant ses perspectives de résultats.

Hervé Descottes, le président du groupe précise :

"L'exercice 2006 solde un passé industriel plus que centenaire pour l'activité Marques Propres. L'entreprise est désormais en ordre de marche pour relever les défis d'une distribution en évolution rapide et d'un marché mondialisé. La vaste restructuration qui a été menée avec son corollaire d'un abaissement très significatif du point mort nous rend confiant dans la réalisation d'objectifs de rentabilité ambitieux au cours des prochains exercices".

Prochain rendez-vous : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2006 le 18 octobre 2006.

©2006-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !