»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 22h15 Boeing +0,68% 380,070$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Le secteur aérien secoué par le crash du Boeing 737 Max 8

Le secteur aérien secoué par le crash du Boeing 737 Max 8
Le secteur aérien secoué par le crash du Boeing 737 Max 8
Crédit photo © Boeing

(Boursier.com) — Un vent de panique a soufflé en début de séance, lundi, sur l'action de Boeing à Wall Street, qui a plongé de plus de 13% peu après l'ouverture après le crash d'un de ses B-737 Max, dimanche, en Ethiopie. Les compagnies aériennes les plus exposées à cet appareil ont aussi reculé en Bourse, même si les pertes du secteur se sont nettement réduites en cours de séance. L'action Boeing a terminé en recul de 5,3% à 400$, les analystes préférant attendre les résultats des enquêtes en cours.

Les compagnies Southwest Airlines (31 B-737 Max en service et 249 en commande) et United Continental Holdings (douze B-737 Max en service et 124 en commande) sont les plus exposées. Les titres Southwest Airlines et United Continental Holdings ont cédé respectivement 0,3% et 0,02%, après avoir subi des chutes de 3,7% et de plus de 1% peu après l'ouverture. American Airlines a même gagné 0,44% à la clôture, après une baisse de 1% peu après l'ouverture.

A la Bourse de Paris, le titre de Safran a reculé de 1,67%. L'équipementier aéronautique est le fournisseur, dans le cadre de sa coentreprise avec General Electric, du moteur LEAP-1B utilisé sur cet appareil. Le titre de "GE" n'était toutefois pas affecté et a gagné 3,3% à New York. Parmi les autres compagnies ayant acquis ou commandé des B-737 Max, Ryanair Holdings a cédé 1,8% à Dublin.

Similitudes avec l'accident d'un appareil de Lion Air en octobre ?

Le crash dimanche d'un B-737 Max 8 appartenant à Ethiopian Airlines a fait dimanche 157 morts, dont 9 Français, ce qui a conduit plusieurs pays, dont la Chine et l'Indonésie, à clouer au sol tous leurs appareils de ce modèle.

Cet accident intervient près de 5 mois après celui d'un autre B-737 Max 8 de la compagnie indonésienne Lion Air, qui avait fait 189 morts. L'enquête devra déterminer s'il y a des similitudes entre ces drames et si l'appareil est en cause. Dans les deux cas, les avions étaient presque neufs, et avant le drame, le pilote a mentionné qu'il avait des difficultés peu après le décollage et a demandé à faire demi-tour pour rentrer à l'aéroport, avant de disparaître des radars.

Les premières conclusions de l'enquête sur le crash de Lion Air mettent en cause le nouveau système anti-décrochage du 737 Max, ainsi qu'un problème d'informations erronées des capteurs d'incidence (AOA, Angle of Attack sensor). Un dysfonctionnement sur ces AOA a pu conduire l'ordinateur de bord, pensant être en décrochage, à mettre automatiquement l'appareil en piqué alors qu'il faudrait au contraire le redresser.

Les deux boîtes noires retrouvées en Ethiopie

Les deux boîtes noires de l'appareil d'Ethiopian Airlines - celle enregistrant les données techniques du vol et celle enregistrant les discussions dans le cockpit - ont été retrouvées lundi sur le lieu du crash, à environ 60 km au sud-est d'Addis Abeba, mais leur exploitation prendra plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Le 737 Max 8 est la nouvelle version remotorisée du best-seller de Boeing depuis des décennies, avec plus de 10.000 exemplaires vendus !). 350 Max 8 sont en service dans le monde, et l'appareil a été commandé par de très nombreuses compagnies. Les compagnies chinoises en exploitent déjà 96, qui sont donc temporairement cloués au sol depuis dimanche.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com