»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2018 à 13h24 LVMH -0,92% 296,050€

Le "rouleau compresseur" LVMH dope Kering et Hermès

Le "rouleau compresseur" LVMH dope Kering et Hermès
Le 'rouleau compresseur' LVMH dope Kering et Hermès
Crédit photo © LVMH

(Boursier.com) — LVMH parvient encore, trimestre après trimestre, à surprendre des investisseurs pourtant fort exigeants sur le dossier. Le groupe a dépassé le consensus 2017, avec des ventes de 42,6 MdsE en croissance organique de 12% et une marge opérationnelle courante en progression à 19,5%. Le bénéfice net s'envole de 29% à 5,13 MdsE. Un dividende de 5 euros est proposé sur l'année (dont 1,60 euro déjà versés). Les premières réactions d'analystes sont positives. JP Morgan reste à "surpondérer", avec un objectif relevé de 255 à 260 euros, tandis que Cowen reste à surperformance en visant 277 euros contre 265 précédemment. Lors de la conférence de présentation des chiffres, Bernard Arnault a fait part de sa sérénité quant à la poursuite des performances haut-de-gamme de son groupe.

A 4% des pics historiques

Sans surprise, le marché a réservé un excellent accueil aux résultats, avec un titre qui s'adjuge 4,4% à 250,65 euros, dans de gros volumes. De quoi conforter le rang de plus grosse capitalisation du marché parisien du groupe de luxe, avec un poids boursier qui dépasse désormais 127 milliards d'euros. Les analystes saluent logiquement les chiffres, d'autant que LVMH a réservé une petite surprise à ses actionnaires en faisant progresser son dividende de 25%, à 5 euros par action. Oddo BHF a, en réaction, relevé ce matin de 260 à 282 euros son objectif de cours, en conseillant toujours à ses clients d'acheter le titre de ce "rouleau compresseur". Au vu de sa taille et des bases de comparaison, la performance de LVMH est impressionnante de par sa puissance et sa stabilité dans le temps, un facteur rassurant pour les investisseurs qui en bénéficient avec un dividende en forte hausse, résument les analystes Léopold Authié et Nicolas Kieffer. Le titre, revient à moins de 4% de son record historique du 6 novembre dernier à 259,55 euros.

La performance de LVMH tire vers le haut Kering (+3% à 414 euros) et Hermès (+1,6% à 446,50 euros).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com