Cotation du 28/07/2021 à 16h23 Intel Corporation +0,14% 53,253$
  • INTC - US4581401001
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Le patron d'Intel estime que la pénurie mondiale de semi-conducteurs va durer quelques années

Le patron d'Intel estime que la pénurie mondiale de semi-conducteurs va durer quelques années
Le patron d'Intel estime que la pénurie mondiale de semi-conducteurs va durer quelques années
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Intel avertit ! La pénurie mondiale de semi-conducteurs qui affecte un large éventail d'industries ne sera probablement pas résolue avant quelques années, selon le nouveau PDG du géant américain des puces, Pat Gelsinger. La société est en train de réorganiser certaines de ses usines pour augmenter sa production et faire face à la pénurie de puces dans l'industrie automobile, a-t-il déclaré dans une interview accordée à 'CBS News' dimanche soir. "Il nous reste quelques années avant de rattraper la forte hausse de la demande dans tous les secteurs de l'industrie", a affirmé M. Gelsinger.

Les entreprises du monde entier s'attendent à ce que les contraintes de la chaîne d'approvisionnement dues aux retards logistiques et à la pénurie de puces se poursuivent pendant une bonne partie de l'année 2021. Elles pourraient donc se prolonger... La pénurie de composants électroniques, imputable à la forte demande en informatique liée à l'épidémie de coronavirus - boom du télétravail et du cloud - et aux tensions diplomatiques et commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, a mis en lumière l'importance de l'industrie des semi-conducteurs dans le 'nouveau monde'. Elle a également révélé les déséquilibres d'un secteur désormais largement dominé par les grands groupes asiatiques.

Selon le boss d'Intel, la domination des États-Unis dans l'industrie des semi-conducteurs a tellement diminué que la part de marché de la première économie mondiale serait tombée à 12% contre 37% il y a un quart de siècle. Intel est le seul fabricant de puces haut de gamme et de pointe, selon le dirigeant. "Et quiconque s'intéresse à la chaîne d'approvisionnement se dit que c'est un problème", a-t-il souligné. "C'est une industrie importante et critique et nous en voulons plus sur le sol américain : les emplois que nous voulons en Amérique, le contrôle de notre avenir technologique à long terme".

L'administration Biden a bien saisi le rôle crucial de cette industrie. La Maison Blanche a dernièrement proposé un investissement national de 50 milliards de dollars dans le secteur dans le cadre du plan massif d'investissements dédiée aux infrastructures du président Biden.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !