»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/11/2018 à 17h35 Figeac Aéro 0,00% 11,760€
  • FGA - FR0011665280
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Le marchés du travail ne pèse pas sur la croissance de Figeac Aero

Le marchés du travail ne pèse pas sur la croissance de Figeac Aero
Le marchés du travail ne pèse pas sur la croissance de Figeac Aero
Crédit photo © Figeac

(Boursier.com) — Figeac Aero perd plus de 2% à la mi-séance de la journée boursière du 12 février, à contrecourant d'un CAC40 qui rebondit de 1,4% dans le même temps. Bloomberg a choisi la société pour illustrer les difficultés à embaucher des entreprises françaises, même avec un français sur dix sans emploi, écrit l'agence financière. Un problème qui en dit long sur l'économie française, estime Bloomberg, qui a interrogé le patron de l'usine Figeac Aero d'Auxerre, Patrice Parisot, qui ne trouve pas d'opérateurs pour ses nouvelles machines, malgré les offres d'emplois, les événements dédiés au recrutement et les promesses de formation. Les contrats prennent du retard et la société aurait 75 ME de commandes sur les bras qu'aucune de ses sept usines ne peut honorer. Parisot ne sais plus vers qui se tourner. L'analyse est différente du côté du représentant CGT de l'usine de Figeac, Jérémy Gargaros, pour qui la faiblesse des salaires et les conditions de travail sont en cause. Les gens ne viennent pas, et de toute façon ils ne restent pas, explique-t-il à Bloomberg. Formateur sur les machines de l'usine, il explique que les plus expérimentés partent, faute de salaire adéquat et que les novices sont échaudés par la pression de réaliser des pièces sans défaut ou par les cadences, le bruit et le temps de travail.

Le groupe dénonce des approximations

Une analyse que la direction de l'équipementier aéronautique ne partage pas. Il y a des tensions sur l'emploi dans le secteur de la mécanique en France, reconnaît l'entreprise, qui affirme y faire face en recrutant à l'extérieur et en formant du personnel en interne. Cependant, ce n'est pas de nature à ralentir la croissance du groupe et des initiatives ont été lancées pour renforcer l'écosystème par la formation. En revanche, la direction s'inscrit en faux contre la mention de 75 ME de commandes en souffrance. Ce chiffre correspond au montant de la sous-traitance que Figeac Aero fait faire en dehors de ces usines quel que soit le type de prestations, explique-t-elle. Le groupe connaît une croissance régulière depuis plusieurs années, avec le niveau de qualité requis et dans les temps. Nos clients sont satisfaits sur ces deux éléments Qualité et Livraison dans les temps, ajoute l'entreprise. Enfin, Figeac dément les déclarations du représentant syndical. D'abord, le turnover est très faible, ensuite, les niveaux de rémunération proposés ne constituent pas un frein au recrutement. La raison ? Dans les bassins d'emplois ruraux comme celui de Figeac par exemple, nous avons des collaborateurs en recherche d'une certaine qualité de vie, ce qui les rend fidèles à l'entreprise et moins disposés à la mobilité comme nous pouvons le voir à proximité des grandes agglomérations, répond le management.

L'Insee avait publié en décembre dernier une enquête selon laquelle près du tiers (32%) des chefs d'entreprises cite l'absence de main d'oeuvre qualifiée comme principale barrière à l'embauche, loin devant l'incertitude économique (25%), le coût du travail (22%) et la réglementation (17%). Le manque de main d'oeuvre est particulièrement criant dans le BTP (50% des entreprises le citent) et l'industrie (38%).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com