»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/05/2019 à 17h35 Alstom -0,53% 39,670€
  • ALO - FR0010220475
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Le marché croit au mariage entre Alstom et Siemens Mobility

Le marché croit au mariage entre Alstom et Siemens Mobility
Le marché croit au mariage entre Alstom et Siemens Mobility
Crédit photo © Alstom

(Boursier.com) — Comment Alstom serait valorisé dans le scénario d'un rapprochement avec la division ferroviaire de Siemens ? Plus haut que les cours actuels, si l'on en croit les rumeurs qui circulent sur le marché, qui découlent des informations distillées çà et là par les sources plus ou moins proches du dossier. Siemens Mobility vaudrait 7 milliards d'euros environ en valeur d'entreprise, soit un peu moins que la capitalisation actuelle du Français (7,4 MdsE, sur la base d'un cours de 33,47 euros). Rappelons qu'il ne faut pas mélanger capitalisation et valeur d'entreprise, qui est une situation nette. Chez Alstom, la différence entre valeur d'entreprise et capitalisation procède essentiellement des options de vente à General Electric (puts) des participations encore détenues dans les actifs énergétiques, qui pourraient rapporter 2,5 MdsE. La VE réelle d'Alstom hors les puts est de l'ordre de 5,3 à 5,5 MdsE.

Selon le scénario retenu, l'action Alstom pourrait être valorisée entre 34,80 et 47,60 euros, estime Jean-Louis Sempé d'Invest Securities. Dans la première hypothèse, Siemens possèderait 55% du capital et dans la seconde, 45%. Le scénario médian d'une détention, 50%, pourrait aboutir à valoriser Alstom 40,50 euros par action (soit 8,9 MdsE de valeurs d'entreprise). Invest Securities reste prudent, compte tenu des incertitudes qui demeurent. Il reste acheteur mais s'en tient à son objectif de 35 euros... qui pourrait être relevé si un accord est trouvé. Barclays penche plutôt vers une détention de 40% pour Siemens après prise en compte des options GE. Il recommande de "surpondérer" Alstom, valorisé 33 euros l'action à l'heure actuelle. "Dans l'hypothèse où un compromis serait trouvé par les deux parties et où les autorités antitrust permettraient à la fusion d'aboutir, il y aurait là une opportunité de premier plan pour créer un leader des systèmes de signalisation encore plus important est de faire la chasse aux coûts", estime l'analyste.

A la Bourse de Paris, l'action Alstom termine septembre sur les chapeaux de roues avec 7 séances consécutives de hausse, qui ont porté le titre de 30 à 33,33 euros.

©2017-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com