»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/02/2019 à 22h15 Ford Motor +3,40% 8,830$
  • F - US3453708600
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Le gouvernement salue l'offre ferme et définitive de reprise de Ford-Blanquefort par Punch Power Glide

Le gouvernement salue l'offre ferme et définitive de reprise de Ford-Blanquefort par Punch Power Glide
Le gouvernement salue l'offre ferme et définitive de reprise de Ford-Blanquefort par Punch Power Glide
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre, se sont félicités de l'offre ferme et définitive que vient de confirmer Punch Power Glide pour la reprise du site de Ford Aquitaine Industries (FAI) à Blanquefort.
"Cette offre de reprise, qui prévoit de sauvegarder 400 emplois, a été construite sur un plan d'affaires ambitieux, qui doit permettre à Punch de devenir un leader de la production de boites de vitesse automatiques, sur un marché européen en croissance" commente Bercy.

Sens des responsabilités

L'Etat, la Région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole concrétiseront la confiance qu'ils portent à ce projet industriel par un soutien financier de 15 millions d'euros.
Les ministres souhaitent également saluer le sens des responsabilités des organisations syndicales et des salariés de FAI, qui ont apporté leur soutien à ce projet, lors d'un vote en assemblée générale.

L'offre de Punch est ainsi renforcée par cet accord qui permettra de rendre l'usine de Blanquefort encore plus compétitive dans le cadre de la reprise...
En contrepartie, Punch s'est engagé à ne pas demander d'efforts supplémentaires aux salariés pendant toute la durée de l'accord, à ne procéder à aucun licenciement pour motif économique pendant une période de cinq ans, et à ne prélever aucun dividende durant cette période.

Soutien de l'ensemble des parties prenantes

Ce projet de reprise dispose désormais du soutien de l'ensemble des parties prenantes - salariés, Etat et collectivités.

Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher appellent donc solennellement Ford à accepter le projet de reprise par Punch selon les modalités proposées et à poursuivre les discussions qui permettront la réalisation de la cession au printemps 2019. À cette fin, Bruno Le Maire appellera Monsieur James Hackett, président directeur général de Ford, afin de lui faire directement part de la position de l'Etat...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com