Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/03/2020 à 17h35 Le Belier +1,57% 32,299€
  • BELI - FR0000072399
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Le Bélier : recherché après les annonces

Le Bélier : recherché après les annonces
Le Bélier : recherché après les annonces

(Boursier.com) — Le Bélier remonte de 2,7% à 26,50 euros ce jeudi, alors que sur les 6 premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est élevé à 167,6 millions d'euros, en retrait de 10,8% par rapport au 1er semestre 2018 (-10,4% hors effet des variations du prix de l'aluminium et du change). Les tonnages vendus sont en recul de 11%, résultant d'un net recul en Chine (-23,1%), plus modéré en Europe (-9,7%), tandis que le Mexique ressort en hausse de +4,4%. Alors que le contexte automobile mondial reste tendu, l'activité commerciale a permis d'obtenir un bon niveau de nouvelles commandes totalisant 203 ME.
Comme anticipé, avec des volumes en baisse, le groupe affiche un recul de sa performance sur le semestre. Toutefois, Le Bélier maintient des niveaux de rentabilité élevés, démontrant ainsi sa capacité à gérer des périodes de crise, porté par un modèle économique efficient et résilient.

L'Ebitda ressort ainsi à 22,5 ME, soit une marge sur chiffre d'affaires de 13,4%. Le résultat opérationnel s'établit à 10,1 ME après 0,7 ME de coûts exceptionnels résultant de la nécessaire adaptation des effectifs à la baisse des volumes.
Le résultat net s'inscrit à 6,8 ME dégageant une marge nette de 4,1% (16 ME au 1er semestre 2018).

Avis neutre

Le free-cash-flow reste positif à +3,1 ME. Les fonds propres s'établissent à 163,3 ME pour un endettement financier net de 7,2 ME. Le ratio d'endettement s'élève à 4%. Parmi les derniers avis d'analystes, Midcap Partners Louis Capital Markets reste "neutre" sur le dossier avec un cours cible ajusté en baisse de 31,50 à 28 euros.

Le plan de réduction des coûts mis en oeuvre sur la première partie de l'année aura des effets positifs dès le 2nd semestre. L'objectif recherché est aussi la baisse du point mort de la société sans obérer sa capacité en matière de 'R&D' dont l'activité reste très soutenue.
Même si le marché mondial de production automobile est attendu en retrait sur l'exercice, les plans de développement de nouveaux produits se poursuivent et 76 programmes sont en cours de lancement sans difficulté majeure. Confiant dans sa capacité de développement liée particulièrement à la nécessité absolue de réduire les émissions de CO2 et conscient des opportunités de consolidation existantes, le Groupe maintient son objectif de 400 ME de chiffre d'affaires à moyen terme...

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !