Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 Ldlc -0,96% 31,100€
  • ALLDL - FR0000075442
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

LDLC : la perturbation de la chaîne logistique pas encore quantifiée sur les comptes

LDLC : la perturbation de la chaîne logistique pas encore quantifiée sur les comptes
Logo Ldlc

(Boursier.com) — LDLC .com annonce que "la perturbation transitoire de la chaîne logistique aura un impact sur les comptes de l'exercice 2005-2006". Rappelons que le groupe a opéré le transfert l'été dernier de l'intégralité du stock vers la nouvelle plate forme logistique de Saint Quentin Fallavier.

"Au-delà des conséquences des retards enregistrés, ces résultats intégreront la distribution de 1 ME de bons d'achat utilisables à partir du 20 octobre pour les clients pénalisés. Cette initiative commerciale constitue un signe fort en direction des clients et leur permettra de redécouvrir la qualité des services garantie historiquement par le Groupe" précise encore le management.

Une information détaillée sur ces impacts sera communiquée à l'occasion de la présentation des résultats semestriels le 19 décembre 2005.

LDLC.com disposera alors d'une bonne visibilité sur les conséquences financières exactes du problème rencontré et sur la reprise de l'activité.

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2005-2006 (avril à septembre 2005) de LDLC.com s'est établi à 54 ME contre 56,4 ME sur la même période de l'exercice précédent.

Après un premier trimestre en croissance de 34%, l'activité du second trimestre a été provisoirement pénalisée par le transfert engagé en juin de l'intégralité du stock vers la nouvelle plate forme logistique de Saint Quentin Fallavier.

Comme annoncé dès le 2 septembre, ce transfert a occasionné des retards dans le traitement des commandes qui ont pénalisé l'activité du second trimestre. Ainsi, sur la période, le chiffre d'affaires ressort à 21,5 ME contre 32,2 ME au second trimestre 2004.

A fin septembre et conformément à l'objectif fixé, la situation était normalisée permettant de restaurer les conditions d'une croissance normale et durable. Les expéditions ont repris leur cours normale et le Groupe a relancé une politique commerciale offensive de conquête et de fidélisation afin de retrouver rapidement des niveaux d'activité en ligne avec la croissance toujours soutenue de ses marchés.

©2005-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !