Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 Ldlc -0,96% 31,100€
  • ALLDL - FR0000075442
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

LDLC.com : la direction s'exprime sur Boursier.com

LDLC.com : la direction s'exprime sur Boursier.com
Logo Ldlc

(Boursier.com) — Dans le cadre d'une interview accordée à Boursier.com Olivier de la Clergerie, Directeur Général du groupe LDLC.com estime qu'il "n'y a rien d'alarmant dans les résultats annuels puisque la différence résulte des décalages ponctuels, il n'y a rien de récurrent... Aujourd'hui le modèle connaît une transition puisque nous devons l'adapter à des niveaux d'activité beaucoup plus importants. Nous avons une structure financière parfaitement saine, notre modèle n'est en tout cas pas remis en cause".

"Aujourd'hui le chiffre d'affaires annuel est proche de 150 Millions d'Euros (CA multiplé par 3 en 3 ans ndlr), concernant la structuration d'entreprise cela nécessite un travail en profondeur pour être capable d'adapter l'entreprise à sa taille, à cette nouvelle volumétrie. Nous allons essayer de créer un outil qui soit stable pendant une durée de 3 à 4 ans et qui nous permettra de grandir sans repenser chaque année à notre stratégie de croissance" commente encore le dirigeant qui poursuit : "Le redressement des marges passera par le développement du 'sourcing' à l'international notamment et par l'optimalisation de l'utilisation de l'outil logistique que nous aurons mis en place".

Plus globalement, le DG de LDLC estime que "le marché du e-commerce reste un marché porteur, le marché n'est pas encore saturé ! La preuve est là. Auchan a racheté GrosBill.com et pense tripler le CA en 3 ans, cela veut dire que les acteurs traditionnels estiment que ce marché est encore dynamique... Toutefois la croissance en terme de pourcentage va évidemment s'atténuer et on va arriver à terme, en tout cas sur le marché français, à des taux de progression beaucoup plus proche des taux de croissance traditionnels. Maintenant le e-commerce laisse la possibilité de travailler sur l'internationalisation et sur des nouveaux segments de produits".

©2005-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !