Cotation du 03/12/2021 à 17h35 LDC +0,21% 94,600€

LDC : une progression des résultats semestriels qualifiée de satisfaisante

LDC : une progression des résultats semestriels qualifiée de satisfaisante
LDC : une progression des résultats semestriels qualifiée de satisfaisante

(Boursier.com) — Le groupe LDC qualifie la progression des résultats de son premier semestre fiscal 2021-2022 de " satisfaisante ". L'excédent brut d'exploitation progresse de 16% à 198,3 ME contre 171 ME un an plus tôt. Il représente 8,3% du chiffre d'affaires contre 8,1% au premier semestre de l'exercice précédent. Le résultat opérationnel courant s'élève à 103,1 ME, en hausse de 14,9% représentant un taux de marge de 4,3% contre 4,2% au 31 août 2020. Après prise en compte du résultat financier et de la charge d'impôt, le résultat net part du Groupe est en progression à 80,1 ME contre 66,6 ME à période comparable.

Le résultat opérationnel courant du pôle Volaille intégrant l'amont, ressort à 78,6 ME (taux de marge de 4,3%) en progression de 5,4% par rapport au 1er semestre 2020-21. Cette évolution reflète la hausse des volumes vendus et intègre les effets des revalorisations obtenues sur la période qui ont permis de compenser les premières hausses de matières premières. Sur le pôle International, le résultat opérationnel courant s'élève à 5,3 ME contre 5,6 ME au 1er semestre 2020-2021. Le léger recul de la rentabilité s'explique essentiellement par le niveau élevé du prix des matières premières partiellement compensé par les hausses de prix obtenues. Sur le Traiteur, le résultat opérationnel courant semestriel est multiplié par 2 à 19,2 ME avec une appréciation sensible du taux de marge à 5,5% contre 3,3% à période comparable. " Les engagements des marques et les investissements industriels sont au coeur de ces performances qui s'inscrivent dans la durée ", souligne LDC au sujet du pôle Traiteur.

Dans un contexte marqué par la hausse sans précédent du prix des matières premières et des charges, LDC annonce que de nouvelles revalorisations tarifaires de l'ordre de 9% sont indispensables pour préserver l'équilibre des filières. " L'issue des négociations engagées avec les clients et la réussite des fêtes de fin d'année seront des éléments déterminants pour atteindre un résultat opérationnel courant de l'ordre de 200 ME, équivalent à celui réalisé il y a deux ans ", ajoute le groupe au sujet de ses perspectives annuelles. Le montant des investissements prévus pour l'exercice en cours s'élève par ailleurs à 220 ME.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !