Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 17h35 Lagardere +4,45% 13,840€
  • MMB - FR0000130213
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Lagardère renonce à verser un dividende cette année, la crise du Covid-19 pèse fortement sur l'activité

Lagardère renonce à verser un dividende cette année, la crise du Covid-19 pèse fortement sur l'activité
Lagardère renonce à verser un dividende cette année, la crise du Covid-19 pèse fortement sur l'activité
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lagardère fait état d'un chiffre d'affaires de 1,361 milliard d'euros au premier trimestre, en repli de 10,4% en données consolidées et de 12,5% en données comparables. En dépit de la bonne performance de Lagardère Publishing lors des deux premiers mois du trimestre (-3,3% en données comparables sur le trimestre), le chiffre d'affaires de l'activité Travel Retail recule de 18% sur la période, affecté, depuis mi-février, par les répercussions de la crise du Covid-19 d'abord en Chine, foyer d'origine de la pandémie, en Asie-Pacifique puis dans le monde entier, entraînant des mesures de confinement strictes et la fermeture progressive de nombreux aéroports et gares ainsi que la baisse inédite du trafic passager.

Avril est le premier mois sur lequel le groupe Lagardère sera affecté à plein temps et sur l'ensemble de ses activités par les mesures gouvernementales prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Sur le mois d'avril, le Groupe anticipe une baisse du chiffre d'affaires par rapport à avril 2019 de l'ordre de -45% pour Lagardère Publishing, -90% pour Lagardère Travel Retail et -40% pour les autres activités.

Dans ce contexte, le Groupe continue de mettre en oeuvre des actions correctrices dans l'ensemble de ses activités et au niveau corporate afin de limiter autant que possible les effets de la pandémie de Covid-19 : protection sur le plan sanitaire des collaborateurs, des clients et des partenaires ; adaptation des ventes et des prix lorsque cela est possible ; réduction systématique des coûts sur l'ensemble des activités du Groupe afin de limiter l'impact de la baisse du chiffre d'affaires sur le résultat opérationnel ; aménagement des programmes d'investissement et optimisation du BFR afin de préserver les ressources du Groupe ; suppression de la proposition de dividende payable en 2020 au titre de l'exercice 2019 approuvée à l'unanimité par le Conseil de Surveillance à l'initiative d'Arnaud Lagardère ; réduction de 20% de la rémunération du Comité Exécutif, à l'initiative de ses membres, jusqu'à l'été et au-delà si la situation se prolonge ; création d'un fonds de solidarité Covid-19 dédié au financement des initiatives du Groupe en faveur de ses salariés, collaborateurs et partenaires dans le monde, doté de 5 ME prélevés sur la trésorerie initialement allouée au dividende, de l'intégralité des montants correspondant à la réduction de la rémunération du Comité Exécutif et de sommes additionnelles contribuées volontairement par les membres du Conseil de Surveillance.

Compte tenu de l'incertitude sur la durée et l'ampleur de l'épidémie et des mesures gouvernementales de fermeture et de confinement, le Groupe n'est pas en mesure à date d'évaluer de manière précise et fiable les impacts de cette crise en termes de baisse de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel.

Néanmoins, en tenant compte des actions correctrices mises en oeuvre, le groupe Lagardère estime que l'impact négatif sur le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées (Résop) de Lagardère Travel Retail sur l'ensemble de l'année 2020 pourrait être de l'ordre de 20% à 25% de la baisse du chiffre d'affaires de Lagardère Travel Retail. De la même manière, le Groupe estime que l'impact négatif sur le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées (Résop) de Lagardère Publishing sur l'ensemble de l'année 2020 pourrait être de l'ordre de 35% à 40% de la baisse du chiffre d'affaires de Lagardère Publishing.

Au 31 mars 2020, le Groupe bénéficie d'une liquidité de 1,940 MdE, composée d'une trésorerie de 690 ME et d'une ligne de crédit renouvelable de 1,250 MdE disponible en totalité et consentie par un pool de banques relationnelles du Groupe.

Afin de consolider sa liquidité, le groupe Lagardère annonce avoir trouvé un accord avec le pool de banques de la ligne de crédit renouvelable de 1,250 MdE afin de suspendre le "covenant" pour juin 2020 et décembre 2020. Le Groupe estime que cette liquidité est suffisante sur l'ensemble de l'année 2020, y compris dans un scénario pessimiste que le Groupe a simulé pour s'assurer du niveau adéquat de sa liquidité et qui est fondé sur les hypothèses principales suivantes :
-Lagardère Travel Retail : prolongation sur l'ensemble de l'année 2020 d'une situation très degradée en ligne avec le mois d'avril 2020 ;
-Lagardère Publishing et Autres activités : retour à une activité en ligne avec 2019 de manière graduelle à partir du début du second semestre 2020 ;
-remboursement sans refinancement des dettes financières venant à échéance dans les 12 prochains mois et représentant 681 ME au 31 mars 2020 dont 78% de billets de trésorerie.

Le Groupe demeure confiant sur la force de son modèle recentré sur Lagardère Publishing et Lagardère Travel Retail. Le groupe Lagardère anticipe que sa position de liquidité et les actions correctrices mises en oeuvre vont lui permettre de résister à la crise du Covid-19 et d'être bien positionné pour bénéficier de la reprise de ses marchés de manière proactive.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !