Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/12/2020 à 17h37 Lagardere +3,10% 20,280€
  • MMB - FR0000130213
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Lagardère : la spéculation reprend, Vivendi n'écarte pas une OPA

Lagardère : la spéculation reprend, Vivendi n'écarte pas une OPA
Lagardère : la spéculation reprend, Vivendi n'écarte pas une OPA
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lagardère reprend son ascension en Bourse. Après avoir marqué une pause vendredi, le titre du groupe d'édition et de distribution spécialisée s'adjuge 6,75% à 25 euros sur la place parisienne. Objet d'un match intense entre Groupe Arnault et Arnaud Lagardère d'un côté, et Vivendi et Amber, qui ont noué un pacte d'actionnaires, de l'autre, Lagardère est porté depuis plusieurs semaines par un puissant mouvement spéculatif.

Dernier set en date, Vivendi a déclaré jeudi dernier détenir, au 30 septembre, 26,7% du capital et 20,2% des droits de vote de la société d'Arnaud Lagardère. Dans cette même déclaration, le groupe contrôlé par Vincent Bolloré a fait part de son "intention de poursuivre ses achats (ndlr : de titres) sous réserve des conditions de marché, y compris par l'exercice, selon le niveau de prix applicable, des droits de première offre et de préemption consentis par Amber Capital".

S'il "n'a pas l'intention d'acquérir le contrôle de Lagardère, toutefois, Vivendi serait en mesure, selon le niveau de prix appréciable, d'exercer ses droits de première offre et de préemption susvisés s'ils trouvaient à jouer, en assumant l'obligation de dépôt d'offre publique qui pourrait en résulter". Autrement dit, Vivendi n'exclut pas de lancer une OPA sur Lagardère.

La prochaine balle est dans le camp de la justice. Saisi par Vivendi et Amber, le Tribunal de commerce de Paris doit se prononcer le 14 octobre sur la tenue d'une assemblée générale, extraordinaire, refusée par Arnaud Lagardère. Les deux premiers actionnaires de Lagardère réclament une recomposition partielle du Conseil de surveillance et l'obtention de quatre sièges. Qatar Holding, troisième actionnaire de Lagardère avec 13% du capital, considère cette demande légitime et a également demandé à être représenté au Conseil.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !