Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/12/2019 à 17h35 Lagardere +2,17% 19,800€
  • MMB - FR0000130213
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Lagardère : l'endettement personnel d'Arnaud Lagardère dévoilé

Lagardère : l'endettement personnel d'Arnaud Lagardère dévoilé
Lagardère : l'endettement personnel d'Arnaud Lagardère dévoilé
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Ce n'est un secret pour personne. Arnaud Lagardère est très endetté. Reste que le passif du patron de Lagardère n'avait jusqu'ici jamais réellement filtré. C'est désormais chose faite puisque selon les informations obtenues par le 'Financial Times', Arnaud Lagardère a accumulé plus de 200 ME de dettes auprès de Lagardère Capital & Management. Par l'intermédiaire de sa holding privée, A.Lagardère détient une participation de 7,3% dans le groupe de médias, actuellement en pleine restructuration. Selon les chiffres révélés par le FT, LC&M avait une dette de 204 ME à fin 2017, alors que la valeur de la participation de la holding dans le groupe est aujourd'hui d'environ 185 ME.

Depuis quelques années, Lagardère est sous la pression du fonds spéculatif londonien, Amber Capital, qui détient 5% du capital de l'entreprise. Amber aurait notamment intenté une action en justice contre LC&M pour tenter de forcer l'entreprise à publier ses comptes financiers, selon deux personnes citées par le FT.

La situation financière d'A.Lagardère est en effet très importante pour les actionnaires minoritaires de Lagardère en raison de la structure du groupe. Bien qu'il ne détienne que 7,3% de son capital, A.Lagardère dispose d'un contrôle étroit sur son entreprise. Il ne peut pas être révoqué par les actionnaires, mais il a également une responsabilité illimitée envers les dettes de la société.

Selon le rapport annuel 2018 de la société Lagardère, 99,9% des actions détenues par LC&M sont par ailleurs données en garantie à ses prêteurs. Autrement dit, si les banques venaient à demander un remboursement de leurs prêts, le dirigeant pourrait ne pas être dans la capacité de verser les montants réclamés par les établissements financiers.

En raison de l'importance de son endettement personnel, A.Lagardère peut ainsi avoir des motivations différentes que les autres actionnaires du groupe. Sur la période 2009-2017, il aurait perçu environ 360 ME sous forme de dividendes et de diverses rémunérations... Colette Neuville, présidente d'Adam, groupe de défense des actionnaires minoritaires, affirme donc qu'il semble y avoir "un conflit d'intérêts entre la situation financière personnelle d'Arnaud Lagardère et celle de Lagardère..." Elle explique par exemple au FT que la société verse trop d'argent sous forme de dividendes parce qu'A.Lagardère compte sur ces dividendes pour payer les intérêts de sa propre dette: "Les actionnaires ont le droit de connaître la situation financière réelle de M. Lagardère, notamment son patrimoine personnel et ses accords avec les banques. Sans cela, la responsabilité illimitée qu'il a pour Lagardère est illusoire".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com