»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 16h04 LafargeHolcim +0,48% 43,730€
  • LHN - CH0012214059
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

LafargeHolcim grimpe, le marché est rassuré

LafargeHolcim grimpe, le marché est rassuré
LafargeHolcim grimpe, le marché est rassuré
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le marché repique du nez en cette fin de semaine, LafargeHolcim se distingue avec un titre en hausse de 3,4% à 37,9 euros. Le cimentier a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et a relevé sa prévision de chiffre d'affaires pour 2018. De quoi faire passer au second plan l'abaissement de l'objectif de bénéfice annuel.

L'objectif de croissance revu à la hausse

Le premier cimentier mondial s'attend désormais à des revenus 2018, à périmètre comparable, en croissance de 4% à 6%, contre une précédente fourchette de 3% à 5%, alors que l'Ebitda est anticipé en hausse de 3% à 5%, contre une augmentation d'"au moins 5%" prévue auparavant. Le directeur général, Jan Jenisch, a évoqué une "forte inflation des coûts" que le cimentier s'efforce de compenser en relevant ses prix, en améliorant son efficacité et en augmentant ses volumes de vente. Il estime que la croissance des ventes se poursuive au quatrième trimestre à la faveur de l'amélioration de la conjoncture en Amérique du Nord et de la vigueur des marchés en Europe.

Résultats supérieurs aux attentes au T3

Au troisième trimestre, l'Ebitda récurrent du groupe a progressé de 8,1%, à 1,87 milliard de francs suisses, là où le consensus était positionné à 1,78 milliard de francs, alors que le chiffre d'affaires net a atteint 7,36 MdsF, en hausse de 5,8% à périmètre comparable.

Le marché rassuré

Bryan Garnier, 'neutre' sur le titre, pense que le cimentier n'est pas directement touché par la guerre commerciale, mais estime qu'il pourrait être indirectement affecté si cela se traduisait par un ralentissement des conditions macroéconomique sur les marchés émergents. De plus, la conjoncture reste exigeante avec "une forte inflation des coûts dans les domaines de l'énergie et de la logistique", même si la société est en mesure de le couvrir au troisième trimestre avec un delta prix/coût positif.

Après le profit warning de HeidelbergCement, le deuxième cimentier mondial, la semaine dernière, la publication du groupe franco-suisse semble rassurer le marché. L'autre grand cimentier coté à Paris, Vicat, dévoilera ses résultats le 6 novembre.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com