Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/06/2021 à 17h28 La Française de l'Energie +0,86% 23,400€
  • LFDE - FR0013030152
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

La Française de l'Energie vise une marge sur Ebitda supérieure à 45% d'ici fin 2022

La Française de l'Energie vise une marge sur Ebitda supérieure à 45% d'ici fin 2022
La Française de l'Energie vise une marge sur Ebitda supérieure à 45% d'ici fin 2022

(Boursier.com) — La Française de l'Energie confirme au 1er semestre 2020/2021 la profitabilité de son activité avec un chiffre d'affaires de 4,02 millions d'euros, notamment suite à l'augmentation de la production d'électricité en France et en Belgique au second trimestre 2021 (+23% et +12% respectivement). Le chiffre d'affaires semestriel ressort ainsi à 2,9 ME.

La gestion maîtrisée des coûts opérationnels a permis de baisser de 13% le coût unitaire du MWh produit par le Groupe et d'atteindre un niveau d'Ebitda de 907 kE en augmentation de +195 kE par rapport à S1 2020. Le résultat opérationnel continue de s'apprécier pour atteindre 287 kE, en hausse de 175 kE soit +156% par rapport au 1er semestre 2020.

Le résultat net part du Groupe ressort à 102 kE sur le semestre (193 kE un an plus tôt).

Structure financière solide et visibilité renforcée

La Française de l'Energie confirme sa capacité à générer des flux opérationnels positifs de 1,4 ME sur le semestre. En dépit d'investissements soutenus de 6,3 ME sur la période, le Groupe voit sa trésorerie se renforcer avec deux emprunts (prêts de la Caisse d'Epargne pour un total de 2 ME et prêt obligataire participatif de 2,4 ME) venant refinancer les investissements effectués dans le cadre du projet solaire thermique à Creutzwald et du projet de valorisation de gaz, électricité et chaleur à Béthune. Au 31 décembre 2020, le Groupe affiche une trésorerie de 4,9 ME (+30% par rapport au 30 juin 2020) et un ratio endettement net/fonds propres conservateur de 33%, laissant ainsi une importante marge de manoeuvre pour financer ses futurs développements.

Perspectives

Au cours des 18 prochains mois, le Groupe poursuivra sa trajectoire de croissance et le renforcement de son positionnement unique grâce au déploiement de nouvelles solutions énergétiques locales bas carbone en France et en Belgique.

La Française de l'Energie confirme son objectif d'atteindre un chiffre d'affaires annualisé de 35 ME et une marge sur Ebitda supérieure à 45% d'ici fin 2022.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités La Française de l'Energie

Plus d'actualités