»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/08/2018 à 16h03 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) -1,70% 185,500€
  • ADP - FR0010340141
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

La DSNA, le Groupe ADP et Thales traquent les drones malveillants

La DSNA, le Groupe ADP et Thales traquent les drones malveillants
La DSNA, le Groupe ADP et Thales traquent les drones malveillants
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) a recensé dans son dernier rapport 1.400 incidents de trafic des drones au voisinage des aéroports en Europe en 2016 (606 entre 2011 et 2015). La DSNA, le Groupe ADP et Thales présentent Hologarde, une solution pour protéger les sites sensibles à longue distance contre les drones malveillants. Les 3 groupes ont mis en commun leurs expertises dans la solution présentée au salon international du contrôle aérien à Madrid, le 7 mars.

Les technologies innovantes et le concept d'emploi de la solution Hologarde pour traiter les risques liés aux drones malveillants reposent sur la complémentarité des expertises de l'industrie, des services de la navigation aérienne et d'un gestionnaire d'aéroports.

Hologarde est actuellement évaluée sur l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, l'un des 10 plus grands aéroports au monde, après une installation expérimentale lors du salon International aéronautique sur l'aéroport Paris-Le Bourget en juin 2017 pendant laquelle 131 drones tests ont été détectés à une distance de 5 km.

La solution complète sera livrable à des clients avant la fin de l'année 2018.

"Nous aidons nos clients à faire face aux intrusions de drones malveillants dans l'environnement complexe de leurs infrastructures, pour prendre des décisions rapides, efficaces, à chaque moment décisif. Le rachat par Thales de la société Aveillant en novembre dernier permet à la solution Hologarde d'intégrer une technologie unique au monde en matière de radars holographiques. Nous travaillons dès aujourd'hui à augmenter encore la portée du système et du radar et à proposer des moyens de neutralisation issus de nos recherches", explique Serge Adrian, Directeur Général de Thales en charge des activités de radars de surface.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com