»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/10/2018 à 17h35 Air France KLM +0,33% 7,982€

La CFDT fustige l'attitude du SNPL chez Air France

La CFDT fustige l'attitude du SNPL chez Air France
La CFDT fustige l'attitude du SNPL chez Air France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Quand le leader de la CFDT s'offusque du nouvel appel à la grève lancé par l'intersyndicale d'Air France... Laurent Berger n'y va pas par quatre chemins. "Ça s'appelle aller dans le mur et appuyer sur l'accélérateur pour que ça fasse plus mal", a affirmé ce matin le leader de la CFDT sur 'France Inter'. "Il faut arrêter qu'un syndicat de pilotes, avec un leader du SNPL, dicte sa seule volonté à cette compagnie... Le SNPL instrumentalise un certain nombre de salariés au sol, qui vont payer très cher, si ça continue, pour le seul intérêt d'un leader syndical", a ajouté M.Berger sur la radio publique.

Vers quatre nouvelles journées de grève?

Moins d'un mois après la démission de Jean-Marc Janaillac, l'ancien PDG d'Air France KLM, Anne-Marie Couderc, nommée présidente non exécutive d'AF-KLM, est déjà confrontée à un nouveau conflit social. L'intersyndicale a en effet confirmé un nouvel appel à la grève pour les journées du 23, 24, 25 et 26 juin, alors même que des mesures et actions concrètes seront présentées par Anne-Marie Couderc et Franck Terner, Directeur général d'Air France, lors du prochain CCE d'Air France prévu le 14 juin 2018. "Cette position n'est pas compatible avec l'intérêt collectif et le souci d'avenir de la compagnie", estime la direction du transporteur.

Un coût supérieur à 400 ME

Les 15 jours de grève menés par les diverses catégories de personnels depuis le début de l'année ont déjà coûté plusieurs centaines de millions d'euros (le chiffre de 400 ME est désormais évoqué) à l'entreprise et abimé un peu plus son image auprès de clients qui semblent abandonner petit à petit leur fidélité à la compagnie nationale. 'Les Echos' du jour évoquent d'ailleurs "un nombre inhabituel d'annulations " pour la période estivale.

Certains salariés montent au créneau

Le Secrétaire général de la CFDT n'est pas le seul à monter au créneau face à ces grèves à répétition. Certains salariés, y compris des pilotes, ont en effet décidé de créer l'association "Tous Air France", et lancé une pétition "Stop à la grève Air France" pour montrer leur mécontentement. L'accalmie aura été de courte durée...

En bourse, le titre AF-KLM pointe encore en net retrait (-1,8% à 6,7 euros), au plus bas depuis avril 2017.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com