Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/02/2021 à 12h25 L'Oreal +0,16% 307,700€

L'Oréal : le e-commerce devient le premier "pays" du groupe

L'Oréal : le e-commerce devient le premier "pays" du groupe
L'Oréal : le e-commerce devient le premier 'pays' du groupe
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Oréal, le leader mondial des cosmétiques, a limité les dégâts en 2020 malgré la crise du coronavirus, grâce notamment à l'explosion de ses ventes en ligne, qui ont bondi de 62%, et de la bonne performance du marché chinois.

"Nos ventes digitales ont bondi de 62% en 2020. Le e-commerce est devenu notre premier pays, devant les Etats-Unis ou la Chine, et représente 26% de nos ventes", a ainsi expliqué Jean-Paul Agon, le PDG du groupe français, dans un entretien publié vendredi par le quotidien 'Les Echos' à l'occasion de la publication des résultats 2020. Le titre L'Oréal progresse de 1,65% en séance vendredi après ces annonce, à 314,10 euros.

"L'Oréal est, je pense, la première entreprise à avoir deux marques e-milliardaires en e-commerce, avec Lancôme et L'Oréal Paris. En Chine, le digital représente déjà plus de la moitié de nos ventes. C'est un changement de paradigme incroyable. Avec la pandémie, le numérique a gagné 5 ans. Il n'y aura pas de retour en arrière, car de nouvelles habitudes ont été prises", a poursuivi le dirigeant.

Retour de la croissance des ventes et des profits espéré en 2021

En 2020, le chiffre d'affaires de L'Oréal a atteint de 27,99 milliards d'euros, en retrait limité de 4,1% à données comparables, de 3,6% à taux de change constants et de 6,3% à données publiées. L'activité s'est redressée au dernier trimestre, avançant de 4,8% en données comparables pour atteindre 7,9 MdsE. La marge d'exploitation du groupe s'est établie à 18,6% en 2020, stable par rapport à 2019, soit 5,2 MdsE contre 5,5 MdsE en 2019.

Pour 2021, le dirigeant se montre prudemment optimiste. Cité par le communiqué de L'Oréal, il se dit confiant "dans notre capacité, cette année encore, à surperformer le marché et, sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire, à réaliser une année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats.

Croissance de 27% des ventes en Chine en 2020

Interrogé sur l'avenir des points de vente physiques, Jean-Paul Agon a estimé que "nous sommes dans une phase darwinienne. Le commerce physique n'est pas du tout condamné, mais il doit se réinventer", estimant que les magasins devaient "proposer quelque chose en plus".

La Chine aura été le seul marché des cosmétiques en hausse l'an dernier avec une croissance de 4%, a précisé Jean-Paul Agon, précisant que l'Oréal "y a enregistré une performance extraordinaire, avec un bond de 27% de nos ventes", grâce en particulier au e-commerce. "Tout est réuni pour que la Chine devienne très rapidement le premier marché de la beauté mondial devant les Etats-Unis", a-t-il ajouté.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !