Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/02/2020 à 12h16 L'Oreal -0,90% 253,700€

L'Oréal affiche une marge d'exploitation record

L'Oréal affiche une marge d'exploitation record
L'Oréal affiche une marge d'exploitation record
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Oréal publie pour l'exercice 2019 sa meilleure croissance de la décennie, ainsi qu'une marge d'exploitation record de 18,6%. Le chiffre d'affaires se monte à 29,87 milliards d'euros, en augmentation de 8% à données comparables et de 8,8% à taux de change constants. Il progresse de 10,9% à données publiées. Le résultat d'exploitation se situe à 5,54 milliards d'euros, en progression de 12,7%. Le bénéfice net par action atteint 7,74 euros, en croissance de 9,3%. Le résultat net part du groupe hors éléments non récurrents s'élève à 4,356 MdsE, en croissance de 9,3%. Le résultat net part du groupe ressort à 3,75 MdsE. Le cash flow opérationnel ressort à 5,03 milliards d'euros, en progression de près de 30%.

Le consensus FactSet était de 29,714 MdsE de chiffre d'affaires pour 7,78 euros de bénéfice par action.

Le bilan est robuste, avec des capitaux propres qui s'élèvent à 29,4 milliards d'euros. Après prise en compte de la dette financière de location pour un montant de 2.035 millions d'euros, la trésorerie nette s'établit à 2.399 millions d'euros au 31 décembre 2019.

La meilleure année de croissance depuis 2007

Le Conseil d'administration a décidé de proposer à l'assemblée générale des actionnaires du 21 avril 2020, un dividende de 4,25 euros, en croissance de 10,4%, par rapport au dividende versé en 2019. Ce dividende sera mis en paiement le 30 avril 2020 (date de détachement le 28 avril à 00h00 heure de Paris).

Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal, a indiqué : "L'Oréal clôture la décennie avec sa meilleure année de croissance depuis 2007, à +8% à données comparables, et un excellent quatrième trimestre, dans un marché de la beauté toujours très dynamique.

Toutes les Divisions sont en croissance. L'Oréal Luxe dépasse les 11 milliards d'euros de chiffre d'affaires, grâce à la dynamique forte de ses quatre grandes marques, Lancôme, Yves Saint Laurent, Giorgio Armani et Kiehl's, toutes en progression à deux chiffres. La Division Cosmétique Active réalise sa meilleure année historique, avec en particulier La Roche-Posay qui dépasse le milliard d'euros de chiffre d'affaires. La progression de la Division des Produits Grand Public est tirée notamment par L'Oréal Paris qui signe une belle année. Enfin, la croissance de la Division des Produits Professionnels s'améliore et est marquée par la performance à deux chiffres de Kérastase.

La Zone Asie Pacifique devient la première Zone du Groupe

Par Zone géographique, les performances sont contrastées. Les Nouveaux Marchés enregistrent leur plus forte croissance depuis plus de 10 ans. La Zone Asie Pacifique devient la première Zone du Groupe, avec une fin d'année remarquable en Chine, mais également de belles progressions en Corée du Sud, en Inde, en Indonésie ou encore en Malaisie.

L'Europe de l'Est maintient son rythme de croissance soutenu, et l'Europe de l'Ouest marque une année de retour à la croissance. L'Amérique du Nord est impactée par la contre-performance dans le maquillage.

Le e-commerce et le Travel Retail, également puissants moteurs de croissance, contribuent fortement au succès du Groupe. Le e-commerce progresse de façon spectaculaire de +52,4% et représente 15,6% du chiffre d'affaires. Le Travel Retail continue sa forte dynamique et enregistre une progression de 25,3%".

Le coronavirus, un impact momentané attendu

L'année 2019 est aussi marquée par une belle progression des résultats. Parallèlement, L'Oréal poursuit ses actions en faveur d'une croissance responsable et durable.

"Les semaines à venir seront certainement difficiles pour le peuple chinois qui lutte contre l'épidémie du coronavirus, et nous tenons à lui témoigner notre solidarité. Nous sommes unis avec nos équipes chinoises dans cette épreuve et les soutenons au quotidien, et nous suivons de près l'évolution de la situation. Nous faisons également confiance aux autorités chinoises pour prendre les mesures efficaces et adaptées visant à circonscrire le mieux possible cette épidémie.

Ce contexte impactera momentanément le marché de la beauté dans la région et par conséquent nos affaires en Chine et au Travel Retail Asie, même s'il est encore trop tôt pour l'évaluer. Notre expérience de situations similaires que nous avons vécues dans le passé (SRAS, MERS, etc.), montre que, après une période de turbulence, la consommation repart plus fortement qu'avant. Par conséquent, à ce stade et en considérant que cette épidémie se déroule comme les précédentes, nous sommes confiants en notre capacité à surperformer, cette année encore, le marché de la beauté et à réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats", explique Jean-Paul Agon.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com