Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/10/2020 à 21h15 UnitedHealth Group -2,28% 323,060$
  • UNH - US91324P1021
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

"L'effet Biden" profite au secteur de la santé à Wall Street

"L'effet Biden" profite au secteur de la santé à Wall Street
'L'effet Biden' profite au secteur de la santé à Wall Street
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La remontée spectaculaire de Joe Biden dans la bataille des primaires démocrates a soutenu mercredi les actions américaines, et notamment le secteur des assureurs santé, qui bondit de plus de 10% à Wall Street. Les investisseurs voient d'un bon oeil une candidature de Joe Biden, alors qu'ils craignent celle de Bernie Sanders, jugé trop socialiste, et dont le projet de sécurité sociale pour tous ("Medicare for All") inquiète particulièrement le secteur de la santé.

Mercredi à la clôture, le titre du premier assureur santé américain, UnitedHealth Group, a bondi de 10,7% tandis que Cigna a grimpé de 10,7% et Anthem a flambé de 15,6%. Les laboratoires pharmaceutiques Pfizer (+6,1%), Johnson & Johnson (+5,8%), Merck & Co (+4,8%) ou encore Eli Lilly (+7,7%) ont aussi fortement progressé. Le sous-indice du S&P 500 représentant le secteur de la santé a bondi de 5,8%.

Duel entre Joe Biden et Bernie Sanders

Dans la bataille des primaires démocrates, le "Super Tuesday" (au cours duquel les primaires démocrates se sont déroulées dans 14 Etats américains) a créé la surprise mardi, en débouchant sur une remontée spectaculaire de Joe Biden. L'ancien vice-président de Barack Obama, qui semblait pourtant dépassé ces dernières semaines, l'a emporté dans au moins neuf Etats, tandis que le sénateur Bernie Sanders s'est imposé dans trois d'entre eux, dont son fief du Vermont.

De son côté, le milliardaire Michael Bloomberg a engrangé des résultats décevants et a annoncé son retrait ce mercredi, et son ralliement à Joe Biden. Ce dernier a déjà bénéficié ces derniers jours du ralliement autres candidats centristes, le benjamin de la course, Pete Buttigieg, et la sénatrice du Minnesota, Amy Klobuchar.

Cependant, selon les analystes politiques, Bernie Sanders n'en reste pas moins en bonne position pour être le candidat démocrate à affronter Donald Trump lors de l'élection du 3 novembre prochain. D'autres soulignent en revanche qu'historiquement, c'est en général le candidat de l'establishment (Joe Biden donc...) qui gagne la primaire en fin de compte. En 2016, Bernie Sanders avait perdu la primaire démocrate face à Hillary Clinton, qui avait ensuite elle-même perdu l'élection face à Donald Trump.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !