Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 BNP Paribas +2,81% 33,500€
  • BNP - FR0000131104
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

L'avenir des banques traditionnelles passe par les Fintech

L'avenir des banques traditionnelles passe par les Fintech
L'avenir des banques traditionnelles passe par les Fintech
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les grands établissements de la finance traditionnelle se méfient des Fintech mais y voient aussi des opportunités. En plein essor, ces nouveaux acteurs bousculent l'industrie à tel point que 88% des groupes financiers traditionnels s'inquiètent de perdre une partie de leur activité au profit de ces nouveaux entrants. Selon la dernière étude "Redrawing the lines: Fintech's growing influence on Financial Services" de PwC, les activités sur lesquelles les Fintech devraient être les plus présentes d'ici 2022 seraient les activités de paiement (pour 68% des répondants), les prêts personnels (58%) et les transferts de fonds (56%).

Alors qu'en moyenne, les entreprises multinationales estiment qu'un quart (24%) de leur chiffre d'affaires est aujourd'hui menacé, plus de 80% des banques, assurances et sociétés de gestion internationales prévoient de renforcer leurs partenariats avec des Fintech dans les trois à cinq prochaines années. Le mouvement a en fait commencé depuis quelques années et les opérations liant Fintech et banques 'historiques' se multiplient ces dernières semaines à l'image du rachat de la société Financière des Paiements Électroniques par BNP Paribas.

En outre, alors que le secteur des services financiers a longtemps vu la blockchain avec défiance pour son caractère disruptif, il perçoit aujourd'hui les opportunités qu'elle offre. PwC met en évidence le fait que la blockchain devient une réalité tangible et que ses applications devraient rapidement se généraliser. En effet, plus de 77% des établissements financiers internationaux prévoient d'adopter la blockchain dans leurs systèmes de production d'ici 2020. Grâce aux économies substantielles dans le back-office et aux gains qu'elle promet en termes de transparence, cette technologie devrait attirer toujours plus d'investissements à mesure que les établissements financiers constateront sa capacité à leur assurer une croissance pérenne, estime le cabinet de conseils et d'audit.

©2017-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !