Cotation du 06/12/2021 à 16h42 EDF +1,55% 12,765€

L'ASN n'a pas d'objection de principe à la solution proposée par EDF pour résoudre un problème à Flamanville

L'ASN n'a pas d'objection de principe à la solution proposée par EDF pour résoudre un problème à Flamanville
L'ASN n'a pas d'objection de principe à la solution proposée par EDF pour résoudre un problème à Flamanville
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Autorité de sûreté nucléaire affirme ne pas avoir d'objection de principe à la solution proposée par EDF pour résoudre des problèmes d'écart de conception de trois piquages sur le réacteur EPR de Flamanville (Manche). Ce problème de "raccordements entre tuyauteries" situés au niveau du circuit primaire principal de l'EPR de Flamanville a été signalé au printemps par l'ASN.

"La solution proposée par EDF consiste à installer un collier de maintien autour de chaque piquage concerné. Ce collier vise, en cas de rupture de la soudure d'implantation du piquage, à limiter la taille de la brèche qui en résulterait. Les conséquences de cette brèche seraient alors couvertes par les études de sûreté actuelles du réacteur", détaille le régulateur.

L'ASN précise qu'elle "considère que la solution proposée par EDF est acceptable dans son principe" et qu'elle "se prononcera définitivement" après avoir reçu "les éléments attendus concernant la démonstration de l'efficacité du dispositif" de correction envisagé. Son président Bernard Doroszczuk a précisé en mai que seule la mise en oeuvre de l'option privilégiée par EDF pour y remédier - et faisant l'objet de cet avis intermédiaire - permettrait au réacteur de démarrer comme prévu fin 2022.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !