»
»
»
Consultation
Pas de date de cotation Alain Afflelou 0,00% -
  • AAF - FR0000184186
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

L'antitrust enquête sur le marché des montures de lunettes

L'antitrust enquête sur le marché des montures de lunettes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Autorité de la concurrence enquête sur une entente dans le secteur de l'optique. L'information a filtré dans le document de base du retour en bourse d'Alain Afflelou et concerne les relations entre fabricants de montures et distributeurs. 'Le Figaro' a obtenu davantage d'informations, sans toutefois citer ses sources : l'entente est verticale et concerne une dizaine de sociétés, dont Afflelou, son concurrent Grandvision et les fabricants italiens de montures italiens Safilo et Luxottica, qui produisent notamment beaucoup de lunettes de luxe sous licence. L'enquête porterait aussi sur l'organisation de restrictions à la vente de lunettes de soleil sur internet. Le quotidien précise que le verdict devrait tomber "d'ici 2017", d'autant que le rapporteur aurait déjà bouclé ses conclusions.

Les sanctions de l'antitrust varient selon l'importance du préjudice et les montants en jeu. Pour Afflelou, qui a réfuté les accusations, le plafond de condamnation serait de 12,5 millions d'euros, pour des faits allant de 2005 à 2009 mais rien ne garantit que cela n'ira pas au-delà, d'autant que la société a déjà fait l'objet d'une condamnation par le régulateur, ce qui peut entraîner une majoration des amendes. Aucun montant n'a été provisionné à ce stade. Luxottica n'a rien mis de côté non plus, précise 'Le Figaro', mais son compatriote Safilo a prévu 17 ME dans ses comptes.

La procédure en cours ne porte que sur le marché des montures, si bien qu'Essilor, qui ne s'est diversifié que récemment, n'est pas inquiété par cette affaire. Le spécialiste de l'optique ophtalmique a bien eu maille à partir dernièrement avec l'Autorité de la concurrence, mais c'était en 2014 et portait sur le marché de la vente en ligne de verres ophtalmiques. Le groupe avait fait appel de l'ordonnance de saisie et n'a plus eu de nouvelles depuis.

©2016-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

L'antitrust enquête sur le marché des montures de lunettes

Partenaires de Boursier.com