Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/07/2020 à 17h38 Renault +3,77% 22,415€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

L'ACEA table sur une chute du marché automobile européen de 25% en 2020

L'ACEA table sur une chute du marché automobile européen de 25% en 2020
L'ACEA table sur une chute du marché automobile européen de 25% en 2020
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Association des constructeurs automobiles européens revoit drastiquement à la baisse ses prévisions 2020. À la lumière de la crise économique majeure à laquelle l'industrie automobile est confrontée en raison de la pandémie de Covid-19, l'Association anticipe désormais une chute d'un quart des immatriculations de voitures particulières dette année. Cela signifie en fait que l'association s'attend à ce que les ventes de voitures dans l'Union européenne chutent de plus de 3 millions d'unités, passant de 12,8 millions en 2019 à environ 9,6 millions d'unités cette année.

Après les premières ondes de choc de la crise entre la mi-mars et le mois de mai, le marché européen s'est contracté de 41,5% jusqu'à présent cette année. Cette situation devrait s'atténuer quelque peu au cours des prochains mois alors que les mesures de confinement sont levées dans toute la région.

Néanmoins, en termes de volumes, les prévisions de l'ACEA pour 2020 représentent le plus faible nombre de voitures neuves vendues depuis 2013, lorsque l'industrie avait connu six années consécutives de déclin à la suite de la crise financière de 2008-2009. En variation en pourcentage, ces sombres perspectives représentent la plus forte baisse jamais enregistrée par le secteur automobile européen, précise l'ACEA.

"L'ACEA garde l'espoir que ce scénario dramatique puisse être atténué par des mesures rapides et fortes de la part de l'UE et des gouvernements nationaux", affirme le directeur général de l'ACEA, Eric-Mark Huitema. "Compte tenu de l'effondrement sans précédent des ventes à ce jour, des incitations à l'achat et des programmes de mise à la casse sont nécessaires de toute urgence dans toute l'UE pour créer une demande indispensable de voitures neuves. Dans l'intérêt de notre industrie et de l'économie européenne au sens large, nous demandons le soutien politique et économique nécessaire - tant au niveau de l'UE qu'à celui des États membres - afin de limiter les dommages causés à la production et à l'emploi dans les mois à venir".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !