Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/09/2020 à 17h35 Korian -0,42% 28,460€
  • KORI - FR0010386334
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Korian s'attend à une activité soutenue au 2ème semestre

Korian s'attend à une activité soutenue au 2ème semestre
Korian s'attend à une activité soutenue au 2ème semestre
Crédit photo © Korian

(Boursier.com) — Korian a réalisé sur le 1er trimestre de l'exercice 2020, un chiffre d'affaires de 941,6 millions d'euros, en hausse de 8% par rapport à l'année précédente et en croissance organique de 3,7%, incluant les premiers effets défavorables liés à la pandémie de Covid-19 à compter du mois de mars en Italie. Sur le deuxième trimestre 2020, le chiffre d'affaires a progressé de 4,4% à 934,9 millions d'euros, avec une croissance organique en recul de -1,6%, fortement impactée par le gel complet de l'activité sanitaire en Italie, non compensé. Hors Italie, la croissance organique ressort à +1,4%.

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2020 s'élève ainsi à 1.876,5 millions d'euros, en progression de 6,2%. La croissance organique est en hausse de +1% - +2,9% hors Italie - témoignant d'un niveau soutenu d'activité pendant la crise, en dépit des mesures de restriction mises en oeuvre dans les différents pays qui ont concerné 80% des établissements. Cette résistance est le fruit de la transformation du réseau et de la diversification du portefeuille d'activités. Les activités de soins et services à domicile, fortement sollicitées dans la période de crise sanitaire, ont notamment crû de +27% sur la période.

Depuis le mois de juin, l'activité de l'ensemble des réseaux revient progressivement à la normale, au fur et à mesure des mesures de déconfinement prises par les autorités sanitaires locales. En particulier, les activités sanitaires connaissent une forte reprise.

L'EBITDAR du groupe sur le 1er semestre 2020 atteint 442,9 millions d'euros pour une marge d'EBITDAR de 23,6%. Retraité des effets exceptionnels relatifs à la Covid-19, l'EBITDAR s'élève à 462,9 millions d'euros, en légère hausse comparé au 1er semestre 2019, correspondant à une marge en recul à 24,7%, sous l'effet notamment d'une activité moindre, tandis que la structure d'activité a été maintenue sur la période pour assurer un haut niveau de soins.

L'EBITDA du 1er semestre 2020 s'est élevé à 227,4 millions d'euros, impacté à hauteur de 60 millions d'euros par les différents effets de la Covid-19, notamment les manques à gagner et dépenses exceptionnelles. A ce titre, la marge est en recul de 250 points de base, à 12,1%. Retraité des dépenses exceptionnelles d'un montant de 20,1 millions d'euros, liées notamment au versement de primes Covid-19 à 49.000 salariés, la marge serait de 13,2%, pour un EBITDA de 247,5 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 121,2 millions d'euros, soit 6,5% du chiffre d'affaires, contre 9,2% au 1er semestre 2019. Le résultat net (part du Groupe) atteint 20,3 millions d'euros, suite à un impact fiscal de 14,1 millions d'euros portant temporairement le taux d'imposition à 39,5% (contre 35,0% au 1er semestre 2019).

Korian dispose de plus d'un milliard d'euros de liquidités au 30 juin 2020, avec une trésorerie importante de 645 millions d'euros au bilan et une ligne de crédit syndiquée non utilisée de 500 millions d'euros. Cette ligne a été prolongée d'un an en mars 2020, ce qui confirme le soutien des banques partenaires.

Korian a également été en mesure de lever des fonds sur cette période à des conditions attrayantes et son opération Sustainability Linked Euro PP (173 millions d'euros à 8 ans) a récemment suscité "beaucoup d'appétit de la part des investisseurs". La rémunération de cette obligation est directement liée à la réalisation par le groupe de certains de ses engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale.

Le bilan du groupe reste solide, avec un levier financier retraité de 3,7x. En raison de l'important programme d'investissement réalisé, la dette financière nette passe de 3.156 millions d'euros à fin décembre 2019 à 3.694,9 millions d'euros. La dette immobilière représente quant à elle 1.290,3 millions d'euros contre un portefeuille immobilier valorisé à 2.329 millions d'euros, soit un ratio prêt/valeur (LTV) de 55% contre 52% en 2019.

Depuis le mois de juin, et grâce à la levée progressive des différentes mesures de confinement et des restrictions d'activité, l'activité des différents réseaux est en en cours de normalisation. En particulier, l'activité des cliniques a fortement rebondi dans toutes les géographies, tandis que les entrées en maison de retraite ont retrouvé un niveau normal. Cette progression devrait se poursuivre au 2ème semestre 2020.

Le groupe poursuit par ailleurs activement les différents projets de développement et transformations en cours (avec 249 projets, représentant env. 14.500 lits supplémentaires), dans le cadre du repositionnement et la diversification de ses offres de soins et de service, avec notamment les projets d'habitats alternatifs portés par Ages&Vie, et la création de nouvelles capacités ambulatoires (+50% en France d'ici 2022).

Compte tenu de cette dynamique, le groupe s'attend à une activité soutenue au 2ème semestre 2020. Toutefois, compte tenu des incertitudes liées au contexte sanitaire, le groupe pourra donner ses objectifs de chiffre d'affaires et de marge pour l'année lors de la publication du 3ème trimestre 2020, le 28 octobre prochain.

Enfin, un retour d'expérience suite à la crise Covid-19 est en cours auprès de l'ensemble des parties prenantes. Aux vues de ces enseignements, le groupe présentera sa stratégie et ses priorités actualisées à l'automne, lors d'une Journée Investisseurs prévue le 10 novembre 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !