»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/10/2019 à 17h35 Klepierre +1,11% 32,930€
  • LI - FR0000121964
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Klépierre relève son objectif annuel de cash-flow

Klépierre relève son objectif annuel de cash-flow
Klépierre relève son objectif annuel de cash-flow

(Boursier.com) — Klépierre, leader européen des centres commerciaux, publie pour le 1er semestre 2019 un chiffre d'affaires des commerçants en croissance de +1,6% à périmètre et changes constants. La tendance générale s'est améliorée au 2e trimestre avec des ventes en hausse de +2,8% (0,3% au 1er trimestre), en partie grâce à un effet calendrier favorable, Pâques ayant eu lieu plus tard que l'an dernier.

Les revenus locatifs nets des centres commerciaux sont de 552 millions d'euros en augmentation de +3,1% à périmètre constant (pc), soit une surperformance de 150 points de base par rapport à l'indexation. La croissance est de +1,8% à périmètre courant.

Au cours des 6 premiers mois de l'année 2019, le cash-flow net courant par action a crû de 5,4% sur un an à 1,38 euro (+4,7% après prise en compte de l'impact de la première application de la norme IFRS 16).

L'ANR EPRA s'élevait à 40 euros par action au 30 juin 2019 (40,50 euros 6 mois auparavant). Cette diminution s'explique par le fait que la génération de cash-flow net courant (1,38 euro par action) a été plus que compensée par la baisse de la valeur du portefeuille à périmètre constant (0,76 euro par action) et par le paiement du dividende (1,05 euro par action). L'impact négatif lié à l'effet de change et à d'autres facteurs s'est élevé à 0,07 euro par action.

Au 30 juin 2019, l'endettement net consolidé atteignait 8,818 milliards d'euros (8,875 MdsE au 31 décembre 2018). L'endettement net recule de 57 ME, pour un ratio de dette nette/EBE de 8,1x (8,3x au 31 décembre 2018).

Le ratio Loan-to-Value (LTV) a augmenté à 36,7% au 30 juin 2019, représentant une hausse de 40 points de base par rapport à la fin de l'année 2018, attribuable à une baisse de la valeur des actifs.

En part totale et droits inclus, la valeur du portefeuille de centres commerciaux s'élevait à 23,706 MdsE au 30 juin 2019. La légère baisse de 0,9% à périmètre constant de la valeur du portefeuille sur les 6 derniers mois est principalement liée à une hausse de la prime de risque retenue par les experts indépendants dans leurs modèles DCF.

D'ici à fin 2022, le Groupe devra refinancer 1,8 MdE d'obligations à taux fixe (dont 0,7 MdE sont swappées) pour un coupon moyen de 4,2% (2,7% retraités des swaps). Aux conditions actuelles de marché, ces futures opérations de refinancement devraient conduire à une contraction supplémentaire du coût de la dette.

Dans le cadre de la rationalisation continue de son portefeuille, le Groupe a cédé des actifs pour un montant total de 256,7 ME (part totale, hors droits) depuis le 1er janvier 2019 et 501 ME de cessions signées depuis le début de l'année, 5,5% au-dessus des valeurs d'expertise.

Perspectives

En 2019, Klépierre vise désormais un cash-flow net courant par action d'au moins 2,76 euros, soit une augmentation d'au moins 4,2% par rapport à 2018, en lieu et place de l'objectif initial du Groupe compris entre 2,72 euro et 2,75 euro pour l'exercice 2019.

Au cours des 6 premiers mois de l'année, Klépierre a prouvé la pertinence de son modèle économique, dont la principale illustration est l'augmentation de 5,4% du cash-flow net courant par action, bien supérieure aux prévisions initiales. Dans un environnement contrasté, le Groupe a enregistré une forte croissance des loyers et montré une activité locative dynamique ainsi que des chiffres d'affaires en hausse pour ses commerçants. Ces performances démontrent clairement que notre stratégie Shop. Meet. Connect. qui repose sur une allocation de capital ciblée, une approche centrée sur le client et une gestion financière rigoureuse est parfaitement adaptée à la transformation du retail. Les indicateurs opérationnels actuels, conjugués à notre confiance quant à la pérennité de la croissance de nos revenus ainsi qu'à la perspective d'une réduction des coûts financiers, nous conduisent à rehausser nos prévisions pour l'exercice 2019, indique Jean-Marc Jestin, président du directoire de Klépierre.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com