Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/07/2020 à 17h35 Kering (ex-PPR) +2,43% 511,90€
  • KER - FR0000121485
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Kering résiste face à l'épidémie de COVID-19

Kering résiste face à l'épidémie de COVID-19
Kering résiste face à l'épidémie de COVID-19
Crédit photo © Kering

(Boursier.com) — Kering publie un chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 de 3,20 milliards d'euros, en retrait de 15,4% en données publiées et de 16,4% en comparable. Le groupe évoque un trimestre marqué par de fortes disparités, avec un démarrage exceptionnel de l'activité en janvier avant la propagation de l'épidémie, puis un mois de février "plus contrasté" compte tenu des fermetures de boutiques en Asie-Pacifique, et un mois de mars "très affecté" par la forte dégradation de la situation du fait des fermetures graduelles de boutiques en Europe et aux États-Unis, de l'interruption des flux touristiques et de la mise à l'arrêt partiel de l'appareil productif et logistique en fin de période.

Le chiffre d'affaires du réseau des magasins en propre des Maisons de Luxe pointe en retrait de -19,5% en comparable, particulièrement impacté par le fort ralentissement en Asie Pacifique, puis en Europe en fin de trimestre. Courant mars, Kering relève des signaux encourageants en Chine continentale avec la réouverture de la plupart de ses magasins. Le groupe fait état d'une hausse très significative du e-commerce pour l'ensemble des Maisons à +21,1% pour le trimestre. Les ventes dans le réseau Wholesale sont en revanche en recul de -6,8% en comparable.

La situation est contrastée selon les Maisons, ce qui s'explique principalement, d'une part, par leurs bases de comparaison respectives, et d'autre part, par des degrés d'exposition à certaines zones géographiques qui diffèrent.

Des plans de continuité d'activité sont déployés au niveau du groupe, des Maisons et des pays, en termes de ressources humaines, de gestion des stocks, de logistique, de merchandising ou encore de réduction des coûts, afin d'être "idéalement positionnés lorsque l'activité pourra reprendre à pleine capacité".

Le Conseil d'administration de Kering, réuni le 21 avril 2020, a décidé, compte tenu des contraintes de calendrier, de fixer la date définitive de l'assemblée générale des actionnaires le 16 juin 2020, à 15 heures. Cette assemblée se tiendra à huis clos. A cette occasion, le Conseil proposera à l'Assemblée générale appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2019, de réviser le montant du dividende en numéraire à distribuer au titre de cet exercice, à 8,00 euros par action, soit une baisse de 30% par rapport au montant initialement proposé.

Un acompte sur ce dividende en numéraire de 3,50 euros par action ayant été payé le 16 janvier 2020, sous réserve de l'approbation par l'Assemblée générale, le solde du dividende en numéraire, soit 4,50 euros par action, sera détaché le 23 juin 2020 (avant bourse) et mis en paiement le 25 juin 2020 sur les positions arrêtées le 24 juin 2020 au soir.

Lors de la même réunion, le Conseil d'administration a entériné la révision de la politique de rémunération 2020 des dirigeants annoncée précédemment, en abaissant de 25% la rémunération fixe du Président Directeur Général jusqu'à la fin de l'année 2020 et en supprimant la rémunération variable annuelle du Président Directeur Général et du Directeur Général Délégué au titre de l'année 2020.

Le Conseil d'administration a également décidé d'abaisser de 30% la rémunération des administrateurs, en maintenant au niveau des années précédentes l'enveloppe globale de rémunération malgré l'élargissement envisagé du Conseil d'administration.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !