»
»
»
»
Consultation
Cotation du 11/12/2018 à 17h35 Kering (ex-PPR) +2,59% 399,400€
  • KER - FR0000121485
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Kering flambe après la nouvelle performance stellaire de Gucci

Kering flambe après la nouvelle performance stellaire de Gucci
Kering flambe après la nouvelle performance stellaire de Gucci
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Kering a une nouvelle fois défié tous les pronostics au troisième trimestre, encore porté par les performances stellaires de Gucci. Face au flux acheteur, le titre qui n'arrivait pas à coter à l'ouverture, ouvre finalement en hausse de plus de 12% à 389 euros !

Le groupe de luxe a vu ses ventes progresser de 27,6% au troisième trimestre, à 3,40 milliards d'euros, contre un consensus de 3,26 MdsE. Si la croissance organique a ralenti à 27,5%, après +34% sur les six premiers mois de l'exercice, elle dépasse nettement les attentes (+22,5%).

Gucci... et les autres

Au coeur de toutes les attentions des investisseurs, Gucci, principal centre de profit du groupe, n'a que peu décéléré, signant encore une progression de ses ventes de 35,1% en données comparables, au lieu des 25% attendus, après une hausse de 44% au premier semestre. Cette performance réalisée sur des bases de comparaison pourtant très difficiles - les ventes avaient bondi de 49,4% au troisième trimestre 2017 - laisse loin derrière les autres meilleurs élèves du secteur comme Louis Vuitton, propriété de LVMH, dont les ventes ont progressé d'environ 14% au cours du trimestre.

Aucun ralentissement en Chine

Le directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix, a précisé lors d'une conférence téléphonique avec la presse ne percevoir à ce stade aucun ralentissement de la demande en provenance de Chine, qui représente plus du tiers des ventes du secteur.

Les analystes séduits

"Les Chinois peuvent changer l'endroit où ils achètent, pas ce qu'ils achètent: c'est toujours Gucci", affirme Jefferies, à l''achat' sur le dossier. RBC (à 'performance de marché') affirme que le message sur la Chine est rassurant, particulièrement le fait qu'il n'y ait pas de signes de décélération de la croissance durant la Golden Week.

Bryan Garnier en profite de son côté pour passer à l''achat' compte tenu du récent repli du titre, d'une valorisation attractive et de la forte performance de Gucci. La 'fair value' est rehaussée de 530 à 545 euros.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com