»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2019 à 17h35 Onxeo (ex-BioAlliance Pharma) +0,54% 0,744€
  • ONXEO - FR0010095596
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Kepler Cheuvreux dope Onxeo

Kepler Cheuvreux dope Onxeo
Kepler Cheuvreux dope Onxeo
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Onxeo démarre la semaine du bon pied à la Bourse de Paris, sur un gain de 4,6% à 0,79 euro. La biotech profite en tout état de cause du renfort de Kepler Cheuvreux qui, dans une note d'initiation de couverture, a positionné le curseur à "achat" sur la biotech française avec un objectif de cours fixé 1 euro.

Ce démarrage de suivi fait suite aux dernières annonces du laboratoire, dont le début des études précliniques sur son nouveau candidat médicament OX401, avec des résultats attendus au début du 4ème trimestre 2019. Au cours de son optimisation, OX401 a montré sa capacité à inhiber la réponse aux dommages causés à l'ADN en agissant sur les protéines PARP. Parallèlement, OX401 active la voie STING, un domaine de recherche récent et prometteur en immuno-oncologie, ce qui le rend éligible à des associations avec des agents d'immuno-oncologie tels que les inhibiteurs de points de contrôle.

OX401 est issu de la plateforme exclusive platON développée par Onxeo, dédiée à la génération de nouveaux composés innovants destinés à enrichir le portefeuille de produits de la Société. Les autres grands produits développés à travers cette plateforme sont AsiDNA, un inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l'ADN tumoral, basé sur un mécanisme original de leurre et d'agoniste agissant en amont de multiples voies de DDR, belinostat, un inhibiteur d'HDAC (épigénétique) qui dispose déjà d'une approbation conditionnelle de la FDA pour le traitement de 2ème ligne des patients atteints de lymphome à cellules T périphériques et est commercialisé depuis 2014 aux États-Unis dans cette indication sous le nom de Beleodaq

S'agissant d'AsiDNA, les études translationnelles ont mis en évidence des propriétés anti-tumorales singulières de ce candidat, notamment une sensibilité croissante des cellules tumorales à AsiDNA après traitement répété avec AsiDNA et la capacité à s'opposer et même à inverser la résistance des tumeurs aux inhibiteurs de PARP quel que soit le statut de mutation génétique. AsiDNA a aussi montré une forte synergie avec d'autres agents endommageant l'ADN tumoral comme la chimiothérapie ou les inhibiteurs de PARP.

L'étude de phase I DRIIV-1 (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) évaluant AsiDNA par administration systémique (IV) dans les tumeurs solides avancées a permis de confirmer les doses actives et un bon profil de tolérance chez l'homme. L'étude d'extension DRIIV-1b en cours évalue la tolérance et l'efficacité d'AsiDNA à la dose de 600 mg en association avec le carboplatine puis avec carboplatine plus paclitaxel, chez des patients atteints de tumeurs solides et éligibles à ces traitements.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com