Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/10/2020 à 17h35 Kaufman and Broad -1,51% 32,700€

Kaufmann & Broad publie ses comptes semestriels

Kaufmann & Broad publie ses comptes semestriels
Kaufmann & Broad publie ses comptes semestriels

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires global au S1 de Kaufmann & Broad s'établit à 703,8 millions d'euros (HT), en baisse de 9,4% par rapport au 1er semestre 2018.

Le chiffre d'affaires Logement s'élève à 610,9 millions d'euros (HT), contre 608,8 millions d'euros (HT) au 1er semestre 2018. Il représente 86,8% du chiffre d'affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l'activité Appartements est en baisse de 1,2% comparé au 1er semestre 2018 et s'élève à 566,6 millions d'euros (HT). Le chiffre d'affaires de l'activité Maisons individuelles en village s'établit à 44,3 millions d'euros (HT) contre 35,2 millions d'euros (HT) au 1er semestre 2018.

Le chiffre d'affaires du pôle Tertiaire s'établit à 89,8 millions d'euros (HT) au 1er semestre 2019, à comparer à 163,9 millions d'euros au 1er semestre 2018.

La marge brute du 1er semestre 2019 s'élève à 135,6 millions d'euros, à comparer à 150,0 millions d'euros au 1er semestre 2018. Le taux de marge brute s'établit à 19,3%, stable par rapport au 1er semestre 2018 (19,3%).

Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 72,9 millions d'euros (10,4% du chiffre d'affaires), contre 78,5 millions d'euros au 1er semestre 2018 (10,1% du chiffre d'affaires).

Le résultat opérationnel courant s'établit à 62,7 millions d'euros, à comparer à 71,5 millions d'euros au 1er semestre 2018. Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 8,9% contre 9,2% sur le 1er semestre 2018.

L'EBIT ajusté du groupe s'élève à 67,7 millions d'euros au 1er semestre 2019 (à comparer à 77,6 millions d'euros au 1er semestre 2018). La marge d'EBIT ajusté s'élève à 9,6% (10% sur le 1er semestre 2018).

Le résultat net - part du groupe du 1er semestre 2019 ressort à 38,5 millions d'euros (vs 37,8 millions d'euros au 1er semestre 2018). Au 31 mai 2019, conformément à la norme IFRS IAS12, ce résultat netpart du groupe intègre une réduction de la charge d'impôt de 3,8 millions d'euros provenant des dispositions votées dans la loi de finances pour 2018 qui réduit progressivement le taux normal d'impôt sur les sociétés de 33,3% à 26,5% en 2021 et 25% à compter de 2022. Dans l'hypothèse où ces dispositions fiscales viendraient à évoluer à l'avenir, la société serait amenée à augmenter sa charge d'impôt afin d'en tenir compte.

Structure financière et liquidité

La trésorerie nette s'établit à 54,6 millions d'euros au 31 mai 2019, à comparer à une trésorerie nette de 50,0 millions d'euros à fin 2018, soit une amélioration de 4,6 millions d'euros. La trésorerie active (disponibilités et valeurs mobilières de placement) s'établit à 204,4 millions d'euros, à comparer à 253,4 millions d'euros au 30 novembre 2018. La capacité financière s'élève à 454,4 millions d'euros (353,4 millions d'euros au 30 novembre 2018).

Le besoin en fonds de roulement s'établit à 105,9 millions d'euros, soit 7,1% du chiffre d'affaires sur 12 mois glissants, à comparer à 110,8 millions d'euros au 30 novembre 2018 (7,1% du chiffre d'affaires) ; retraité du montant du dividende 2018 payé le 14 juin 2019, il aurait été de 159,5 millions d'euros, soit 10,7% du chiffre d'affaires. Sa maîtrise repose notamment sur l'excellent délai d'écoulement des programmes du groupe.

Le 6 mai 2019, Kaufman & Broad SA, a procédé à une réduction de son capital par l'annulation de 210.732 actions auto-détenues, pour une valeur de 7,2 millions d'euros portant ainsi le nombre de titre composant son capital de 21.864.074 à 21.653.342 actions.

Kaufman & Broad a procédé le 14 juin 2019 à la mise en paiement du dividende de 2,50 euros par action au titre de l'exercice clos le 30 novembre 2018 avec une option de paiement en actions de tout ou partie du dividende. Le prix d'émission de ces actions nouvelles a été fixé à 32,23 euros, correspondant à 95% de la moyenne des cours côtés de l'action Kaufman & Broad sur le marché réglementé d'Euronext Paris lors des vingt séances de bourse précédant le jour de ladite Assemblée Générale, diminuée du montant net du dividende de 2,50 euros par action et arrondi au centime d'euro supérieur.

La période d'option était ouverte du 17 mai au 6 juin 2019 inclus. A la clôture de cette période, les actionnaires ayant choisi le paiement du dividende en actions ont représenté 8,96% des actions de Kaufman & Broad S.A. Pour les besoins du paiement du dividende en actions, 150.690 actions nouvelles ont été émises, représentant 0,70% du capital et 0,59% des droits de vote de Kaufman & Broad S.A sur la base du capital et des droits de vote au 31 mai 2019. Le règlement livraison des actions et leur admission aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris sont intervenus le 14 juin 2019.

Le dividende global en numéraire à verser aux actionnaires n'ayant pas retenu l'option du paiement en actions ou ayant retenu l'option du paiement partiel en actions s'est élevé à 48,7 ME et a été versé le 14 juin 2019.

KB ACTIONS 2019

Par un communiqué de presse publié le 13 mai 2019, Kaufman & Broad SA a annoncé la mise en place d'une offre d'actionnariat "KB Actions 2019" réservée aux salariés du groupe et réalisée par augmentation de capital. En complément des éléments relatifs à l'offre décrits dans le communiqué du 13 mai 2019, le nombre maximum d'actions pouvant être émises dans le cadre de l'offre d'actionnariat a été fixé à 300 000 actions. Avec l'offre d'actionnariat ''KB Actions 2019'', Kaufman & Broad marque sa volonté d'associer plus étroitement l'ensemble de ses collaborateurs à la performance du Groupe en privilégiant une politique salariale ambitieuse

Perspectives 2019

Sur l'ensemble de l'exercice courant, le chiffre d'affaires devrait s'établir autour de 1,5 milliard d'euros, avec une croissance de l'activité Logement d'environ 5% et un retrait de l'activite Tertiaire conformément aux attentes. Le taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19% et le taux d'EBIT ajusté au-dessus de 9%.
Le résultat net part du groupe serait au moins égal à celui de 2018, ce qui conduirait à proposer au Conseil d'administration un dividende d'au moins 2,50 euros par action au titre de l'exercice 2019.

Nordine Hachemi, Président-Directeur Général de Kaufman & Broad, a notamment déclaré : "Les résultats du 1er semestre 2019 de Kaufman & Broad sont conformes à nos attentes. Ils s'inscrivent dans un marché du logement neuf qui devrait s'établir en retrait sur l'ensemble de l'année, à environ 115 000 logements. Cette baisse s'explique principalement par la chute de la délivrance des permis de construire. A contrario, la demande de logements est toujours soutenue, ce qui se traduit, pour Kaufman & Broad, par la stabilisation du délai d'écoulement de nos programmes en dessous de six mois.
Les performances commerciales du 1er semestre sont stables, comme anticipé. Toutefois, le ralentissement général de la délivrance des permis de construire pourrait conduire à une baisse des ouvertures commerciales sur le second semestre.
Au-delà, les hausses de la réserve foncière (+14,5%) et du Backlog global (+7,9%) confirment notre capacité à inscrire notre croissance dans la durée. L'augmentation du Backlog Logement de 13,5%, qui dépasse désormais 2 milliards d'euros, donne une bonne visibilité à l'activité.
En Immobilier d'entreprise, le permis de construire sur l'ilôt A7A8 dans le quartier d'Austerlitz a été déposé en mai dernier. Il recouvre une surface de 92.000 m2 constituée notamment d'un ensemble de bureaux, de commerces, de logements et d'un hôtel. Il semble raisonnable d'envisager une obtention du permis fin 2020 / début 2021.
Dans ce contexte, Kaufman & Broad précise ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice courant : le chiffre d'affaires devrait s'établir autour de 1,5 milliard d'euros, avec une croissance de l'activité Logement d'environ 5% et un retrait de l'activité Tertiaire conformément aux attentes. Le taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19% et le taux d'EBIT ajusté au-dessus de 9%. Le résultat net part du groupe serait au moins égal à celui de 2018. La structure financière et les résultats attendus devraient conduire à proposer au Conseil d'administration un dividende d'au moins 2,50 euros par action au titre de l'exercice 2019."

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !