Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/10/2020 à 16h39 Kalray -0,94% 21,100€
  • ALKAL - FR0010722819
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Kalray : la crise sanitaire conduit à décaler les objectifs

Kalray : la crise sanitaire conduit à décaler les objectifs
Kalray : la crise sanitaire conduit à décaler les objectifs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires 2019 de Kalray s'établit à 1,2 ME, en hausse de +63% par rapport à l'activité enregistrée en 2018.

Ces revenus sont constitués de ventes de cartes, de stations de développement et de licences, ainsi que de contrats d'évaluation, de développement et de services auprès de clients en phase d'évaluation et de qualification de CoolidgeTM.

L'EBITDA ressort à -5,5 ME en recul de 1,2 ME par rapport à 2018.

Le résultat d'exploitation ressort à -9 ME en recul de 2,7 ME par rapport au 31 décembre 2018.

Kalray enregistre une perte nette de 9 ME sur l'exercice 2019, contre 8,5 ME au 31 décembre 2018.

La trésorerie nette s'établit à 15,7 ME au 31 décembre 2019 contre 28,8 ME au 31 décembre 2018. Ce niveau de trésorerie a été renforcé post-clôture par l'investissement en fonds propres de 8 ME de NXP Semiconductors réalisé début avril 2020.

Dans le contexte actuel, et dans l'hypothèse d'une reprise économique mondiale à partir de septembre prochain, l'ambition d'accélération des ventes de cartes basées sur Coolidge, initialement attendue au 2nd semestre 2020, est reportée de 6 mois et devrait donc intervenir au 1er semestre 2021.

Le décalage prévisionnel de chiffre d'affaires lié à la crise actuelle, ainsi que les investissements de Kalray liés à la mise en oeuvre du partenariat stratégique avec NXP, conduisent ainsi la société à décaler de 6 mois son ambition d'atteindre un EBITDA mensuel proche de l'équilibre, désormais attendu mi-2021.

Kalray anticipe en effet pour 2020 un niveau de dépenses opérationnelles en hausse de 20 à 22% comparé à 2019. Cette augmentation intègre le recrutement d'une quinzaine de salariés, ainsi qu'environ 1,5 ME d'investissements alloués au déploiement des projets dans le cadre du partenariat avec NXP. Les autres dépenses opérationnelles devraient quant à elles rester stables par rapport à 2019.

Dans ce contexte, le free cash flow en 2020 devrait ressortir inférieur à celui de 2019. En effet, malgré des dépenses d'investissement attendues en baisse, la société ne pourra pas connaître la même amélioration de son BFR qu'en 2019. Cependant, le groupe est en discussion avancée pour bénéficier des différentes mesures gouvernementales déployées dans le cadre de la crise sanitaire actuelle qui lui permettraient d'accroître sa visibilité financière.

Mécaniquement, cette situation conduit la société à reporter de 6 mois son objectif à moyen terme, à savoir l'atteinte d'un chiffre d'affaires annuel de 100 ME, désormais attendu entre mi-2022 et mi-2023

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !