Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/02/2020 à 17h35 Jacquet Metal Service (ex - IMS - International Metal Service) +3,02% 14,320€

Jacquet Métal Service : les bénéfices se tassent dans une conjoncture moins porteuse

Jacquet Métal Service : les bénéfices se tassent dans une conjoncture moins porteuse
Jacquet Métal Service : les bénéfices se tassent dans une conjoncture moins porteuse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le 1er semestre 2019 a été marqué pour Jacquet Métal Service par une conjoncture inégale, nettement moins favorable que celle de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2019 s'établit à 884 millions d'euros (-3,8% dont -6,1% au T2).

La marge brute s'élève à 204 ME et représente 23,1% du chiffre d'affaires (23,7% au T2), contre 228 ME (24,8% du chiffre d'affaires) au 1er semestre 2018.

Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 172 ME et sont, à périmètre constant, inférieures de 1,2% à celles du 1er semestre 2018.

L'Ebitda s'établit à 47 ME (dont 23 ME au T2), soit 5,3% du chiffre d'affaires (5,5% au T2). Il bénéficie d'un effet positif de 8,6 ME lié à l'application de la norme IFRS 16 - Contrats de location depuis le 1er janvier 2019. Retraité de cet effet, l'Ebitda est de 39 ME, soit 4,4% du chiffre d'affaires (6,7% au 1er semestre 2018).

Le résultat opérationnel courant s'élève à 32 ME, soit 3,6% du chiffre d'affaires (54 ME au 1er semestre 2018 et 5,8% du chiffre d'affaires). L'application de la norme IFRS 16 n'a pas d'impact significatif sur le résultat opérationnel courant.

Le résultat net part du Groupe s'élève à 18 ME (2% du chiffre d'affaires) contre 41 ME (dont 2,8 ME de profit sur cessions d'actifs) au 1er semestre 2018 (4,4% du chiffre d'affaires). L'application de la norme IFRS 16 n'a pas d'impact significatif sur le résultat net.

Structure financière

Au 1er semestre 2019, le Groupe a généré un flux de trésorerie d'exploitation de +51ME.
Au 30 juin, le Besoin en Fonds de Roulement opérationnel s'élève à 421 ME (dont 446 ME de stocks) soit 24,6 % du chiffre d'affaires, contre 24,5% fin 2018 (BFR opérationnel proforma de 428 ME dont 478 ME de stocks). L'endettement net s'élève à 158 ME ('gearing' de 41,9% contre 56,9% fin 2018).

Perspectives

Au 3e trimestre 2019, les conditions de marché ne devraient pas s'améliorer et le Groupe anticipe un chiffre d'affaires sensiblement inférieur à celui du 3e trimestre 2018. Dans ce contexte, le Groupe s'attachera à la gestion de son Besoin en Fonds de Roulement et de ses coûts d'exploitation en restant attentif, par ailleurs, aux opportunités de croissance externe que la présente conjoncture pourrait révéler.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com