Cotation du 18/10/2021 à 17h35 Ipsos -1,39% 38,900€

Ipsos : objectif relevé

Ipsos : objectif relevé
Ipsos : objectif relevé

(Boursier.com) — Ipsos monte de 5,7% à 35,15 euros ce vendredi, alors qu'au premier trimestre 2021 le chiffre d'affaires s'est établi à 466,3 millions d'euros, soit 8,8% de plus qu'en 2020 et 10,5% de plus qu'en 2019. Les effets de change sont importants, ils diminuent le niveau du revenu de la compagnie à hauteur de -5,7% reflétant la baisse de la valeur de la plupart des monnaies des pays émergents et également celle du dollar américain vis-à-vis de l'euro. Les effets de périmètre sont faibles (+0,4%).
A taux de change et périmètre constants, la croissance organique d'Ipsos au premier trimestre est de 14,1%. Le premier trimestre 2020 portait déjà les stigmates de la crise épidémique mondiale. Certaines régions chinoises avaient été confinées à partir de janvier 2020. L'Italie s'est fermée au début du mois de mars, avant que la France et d'autres pays européens adoptent eux aussi des dispositions très restrictives quelques jours plus tard. La mise en place de mesures similaires sur les autres continents, y compris aux Amériques, est intervenue selon les pays, à la fin du mois de mars ou au mois d'avril. Le "grand confinement" a stoppé la croissance d'Ipsos.

Pour les trois premiers mois de 2020, l'activité était restée stable par comparaison avec la même période de 2019 en raison, comme nous l'avions souligné à l'époque, de deux bons mois en janvier et février et d'un mauvais mois de mars. L'activité d'Ipsos au premier trimestre de 2021 a crû en organique de plus de 14% par rapport aux mêmes périodes de 2019 et 2020 grâce à un très bon mois de mars. Ceci explique cela.

Le ratio d'endettement net au 31 mars 2021 s'établit à 20%, en baisse par rapport aux 31% enregistrés au 31 décembre 2020 et aux 47% du 31 mars 2020. La société possède une bonne liquidité avec 327 millions d'euros de trésorerie et environ 300 millions d'euros de facilités bancaires non utilisées, lui permettant de faire face à ses échéances de dette de 2021 et 2022.
"Nous relevons notre scénario 'top-line' de 1.952 ME à 2.026 ME et visons désormais une MOP de 10,3% (ROP 208,5 ME), vs 9,7% en 2020" commente Portzamparc qui reste à 'Acheter' et porte son objectif de cours de 35 à 41 euros. De son côté, Oddo BHF a revalorisé le titre de 37 à 40 euros avec un avis à 'surperformer'.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !