»
»
»
»
Consultation
Cotation du 12/12/2018 à 17h38 Ipsos +3,05% 20,940€
  • IPS - FR0000073298
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ipsos : les bénéfices 2014 sont stables

Ipsos : les bénéfices 2014 sont stables
Ipsos : les bénéfices 2014 sont stables

(Boursier.com) — Au 4e trimestre de 2014, le chiffre d'affaires d'Ipsos est de 500,7 millions d'euros en progression de +2,2% par comparaison avec la même période de l'année précédente. Ce "timide retour à la croissance reflète une amélioration des effets de change (+1,5%) très négatifs en 2013 et pendant la première moitié de 2014, et une légère croissance organique (+0,8%) qui, à défaut d'être spectaculaire, confirme qu'avant même les premiers effets du projet 'The New Way', les équipes d'Ipsos ont été en mesure de stabiliser l'activité", explique Ipsos.

Pour l'ensemble de 2014, le chiffre d'affaire d'Ipsos est de 1,669 milliard d'euros en baisse de -2,5% sur un an. "Au total, l'année 2014 a été insatisfaisante malgré le léger rebond de la fin de l'exercice. Depuis trois ans, Ipsos ne progresse plus, rendant évident un nécessaire effort de transformation, 'The New Way', dont les grandes lignes sont exprimées plus loin dans ce communiqué et dont Ipsos attend un retour à la croissance", indique Ipsos.

La marge opérationnelle s'établit à 173,1 ME, à 10,4% rapporté au chiffre d'affaires, à peu près stable par rapport à l'an dernier et ce malgré la stabilité de l'activité. Elle est en très légère progression au 2e semestre après avoir été en baisse de 90 points de base au 1er semestre. La marge brute poursuit sa progression et s'établit à 64,2%.
En ce qui concerne les coûts d'exploitation, la masse salariale est en baisse de 1,5% en raison des

Le résultat net ajusté, part du groupe, s'établit à 120,8 ME, stable par rapport à 2013 où il s'était établi à 121 ME.

La trésorerie libre générée par l'exploitation et nette des investissements courants est en progression de 52,8% à 113,7 ME (74,4 ME en 2013) grâce à une bonne maîtrise de la variation du besoin en fonds de roulement. Les capitaux propres se montent à 901,3 ME (852,5 ME publiés au 31 décembre 2013). Les dettes financières nettes s'élèvent à 545,4 ME au 31 décembre (544,8 ME au 31 décembre 2013), stables malgré un impact fortement négatif de la hausse du dollar, en raison de la bonne génération de flux de trésorerie d'exploitation sur les 12 derniers mois. La trésorerie à la clôture de l'année s'établit à 149,2 ME (148,7 ME au 31 décembre 2013), assurant une bonne position de liquidité à Ipsos qui dispose par ailleurs d'environ 200 ME de lignes de crédit disponibles.

Si 2014 "ne laissera pas dans l'histoire la trace d'une année heureuse", Ipsos doit retrouver une croissance organique, "modeste, mais bien réelle dès 2015". Elle sera comprise entre 1 et 2%, puis plus forte en 2016 et 2017, dans une fourchette de 2 à 5%. En 2015, la rentabilité d'Ipsos sera toutefois affectée par des coûts supplémentaires d'investissements et de restructuration de l'ordre de 20 ME. La marge opérationnelle serait ainsi ramenée à 10%, avant de progresser en 2016 puis en 2017 dans la fourchette de 11 à 12% pour cette dernière année.

©2015-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com