»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h35 Ipsen -2,49% 117,600€
  • IPN - FR0010259150
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ipsen, toujours le bon élève de la pharma ?

Ipsen, toujours le bon élève de la pharma ?
Ipsen, toujours le bon élève de la pharma ?
Crédit photo © Ipsen

(Boursier.com) — "Ipsen s'affiche comme l'une des plus belles de croissance rentable du secteur pharmaceutique"... En une formule, Pierre Vaurice, analyste à Midcap Partners Louis Capital Markets, résume bien le sentiment qui se dégage au sein de la communauté financière après la publication des comptes d'Ipsen, dont la teneur a dépassé les attentes du consensus. Le titre en profite pour grimper de 7,5% à 117,8 euros ce jeudi après-midi, un rebond qui semble éloigner les inquiétudes du marché de la concurrence prochaine du générique Sandostatin LAR sur Somatuline, le best-seller du laboratoire français.

Somatuline, toujours une locomotive

En attendant l'arrivée de ce générique, vraisemblablement en 2020 (deux ans plus tard aux Etats-Unis), le développement d'Ipsen impressionne... La croissance du 4ème trimestre 2018 s'est élevée à 17,5% à taux de change constant, pour un chiffre d'affaires de 604 millions d'euros, à comparer à une estimation de 595 ME pour le consensus (source : Vara Research). Le groupe biopharmaceutique mondial de spécialité a notamment bénéficié de la solide dynamique de Somatuline (+19,7% à données comparables, à 227,2 ME).

Levier opérationnel

Et le levier sur la profitabilité reste puissant comme le démontre la lecture des principaux agrégats. Sur 2018, le résultat opérationnel des activités ressort à 659,9 millions d'euros (+31%), permettant à la marge sur chiffre d'affaires de gagner 3,3 points, à 29,7%. Le résultat net consolidé IFRS atteint 389,1 ME, en hausse de 42,6%. Le Groupe a ainsi dépassé ses derniers objectifs financiers communiqués le 26 juillet 2018 relatifs à la croissance des ventes ainsi qu'à la marge opérationnelle des activités.

Optimisme affiché

Malgré tout, le Conseil d'administration a décidé de proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires, qui se réunira le 28 mai 2019, le paiement d'un dividende de 1 euro par action, inchangé par rapport à l'année précédente.

Côté perspectives, Ipsen indique viser cette année une marge opérationnelle des activités d'environ 31% (hors investissements additionnels de croissance au sein du portefeuille de R&D) pour une croissance des revenus (à taux de change constant) supérieure à 13%, compte tenu du niveau des taux de change actuels.

FCF de bon aloi

Les commentaires des analystes sur cette publication sont plutôt positifs. Midcap Partners Louis Capital Markets reconduit son opinion "achat" et son cours cible de 160 euros en évoquant des résultats "de haute tenue" caractérisés notamment par une forte génération de free cash-flow qui confirme la force de frappe en matière d'investissements à venir et "un momentum toujours dynamique". Le bureau de recherche actualisera ses prévisions après avoir intégré les commentaires de la direction lors de la réunion intervenue ce jour.

Jefferies reste également à l'achat avec un cours de 140 euros dans le viseur. Pour ce courtier, la journée investisseurs du 14 mai prochain pourrait déboucher potentiellement sur de nouveaux objectifs à moyen terme, tout en permettant à la direction d'Ipsen de faire un focus sur le pipeline interne, notamment les radio-immunothérapies et les toxines botuliques.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com